Lilly Audio /25 ⍟

Lilly Audio /25 ⍟

TitleNomAudio
PrésentationsJe suis le capitaine Lilly Roth, et nous prenons le large séance tenante en direction de Wraeclast. Mieux vaut vivre en exil que de mourir rôtis dans ce repaire d'aliénés qu'est devenue cette île.

Monte à bord si jamais tu veux partir d'ici. Mais décide-toi vite, parce que je n'ai pas de temps à perdre avec des jérémiades.

Naviguer vers WraeclastN'oublie pas que je ne fais pas ça gratuitement. Tu m'en dois une.

Larguez les amarres !

PrésentationsBon, maintenant qu'on est en sécurité, permets-moi de me présenter plus convenablement.

Lilly Roth. Enchantée. Ouais, je suis l'une de {ces} Roth-là. Certains m'accusent d'être une « contrebandière » ou encore un « pirate ». Pour ma part, je préfère l'expression « entrepreneuse nautique ». C'est moi qui l'ai trouvée, celle-là.

N'hésite pas à venir me voir si jamais tu as besoin de quoi que ce soit ou si l'envie te prend de discuter avec un joli brin de femme.

Weylam RothTiens, laisse-moi te raconter une histoire sur Weylam Roth, mon illustre grand-père.

Au moment où le reste de l'équipage prenait la fuite face au grand monstre blanc, Weylam chargea son dernier harpon. Il jura alors, devant le ciel et la mer, que lui et seulement lui aurait enfin la peau de ce rejeton bâtard du Roi des Embruns.

Il fit feu, et le harpon alla se ficher entre les côtes de la créature qui disparut aussitôt sous la surface de la mer en furie. D'épais nuages de sang éclosirent comme des roses dans les eaux sombres et, aussi incroyable que cela puisse paraître, la mer devint encore plus noire qu'elle ne l'était déjà...

Il utilisa les os de ce monstre pour renforcer la coque de son navire, la Crête noire. Le vieux Roth la Carie est une véritable légende, le plus héroïque des pirates. J'espère seulement qu'un jour mes propres péripéties parviendront jusqu'à ses oreilles et le rendront fier de sa petite-fille qu'il fut forcé de laisser derrière lui.

TarkleighOuais, j'ai {bien connu} Tarkleigh à une époque, si tu vois ce que je veux dire. Malheureusement, il n'a plus de temps à consacrer à sa vieille... partenaire, puisqu'il passe ses journées à baver devant cette morue impertinente de Nessa.

À l'époque, lui et moi trafiquions tout le long de la côte d'Oriath. Ah, quel bon temps c'était ! On n'avait besoin que du rhum, des vents salés et de notre liberté pour nous réchauffer le cœur... et de la justice pendue à nos trousses pour nous exciter les miches.

Mais quand l'envie lui a pris de jeter l'ancre pour élever des mômes, je l'ai poussé par-dessus bord. Hors de question que la redoutable Lilly Roth finisse bouffie comme un noyé !

Malgré tout, ce serait agréable de bosser une dernière fois avec ce cornichon en mémoire du bon vieux temps, tu sais.

BestelCe fripon de Bestel croit que je suis le genre de femme à coucher avec le premier vaurien venu. Bon, il n'a peut-être pas tout à fait tort. Pour tout dire, il est plutôt gentil, mais voilà, ce n'est pas exactement le plus beau poisson de l'océan.

En fait, il me rappelle un peu mon grand-père, Weylam Roth. Ce vieux scélérat de « Roth la Carie » est un merveilleux poète ; à côté de lui, Bestel n'est qu'un postillon sorti de sa bouche, ça, c'est sûr.

Hum ! Hum !

« Bise-moi l'arrière-train », dit le marin à la catin.
Remuant ses reins avec entrain, celle-là trimballe ses tétins.
Mais, trop de culot envoie les matelots sous les flots :
Larguez un brûlot par le goulot, et vous irez nourrir les bulots !

Le commerce{Tu m'as tout l'air d'un sacré bourlingueur. J'ai justement en cale tout un tas de trucs récupérés à Oriath qui pourraient t'intéresser.

Peut-être serais-tu disposé à prendre avec toi une petite assurance pour le voyage, le genre qu'un gri-gri des îles ou qu'une décoction tonifiante serait en mesure de te fournir ?

Allez, n'hésite pas à jeter un œil, et si jamais tu as envie de faire du troc, on pourra certainement trouver un arrangement.}{Tu m'as tout l'air d'une sacrée bourlingueuse. J'ai justement en cale tout un tas de trucs récupérés à Oriath qui pourraient t'intéresser.

Peut-être serais-tu disposée à prendre avec toi une petite assurance pour le voyage, le genre qu'un gri-gri des îles ou qu'une décoction tonifiante serait en mesure de te fournir ?

Allez, n'hésite pas à jeter un œil, et si jamais tu as envie de faire du troc, on pourra certainement trouver un arrangement.}

Le Rivage du crépusculeNe t'imagine pas t'en sortir sans t'acquitter de ta dette ! D'ailleurs, maintenant que j'y pense, il y a bien un moyen pour que tu me repaies cette faveur des plus conséquentes.

Tu vois, ces gredins de sectateurs ont saccagé les bateaux des réfugiés qui essayaient de fuir Oriath, et si ce n'avait été de mon incomparable talent de capitaine, nous aurions connu le même sort. Maintenant, les noyés s'échouent sur le littoral, et ils ne veulent tout simplement pas rester morts.

Beaucoup de sang, de sueur et de larmes ont été versés pour ramener les rares survivants en un seul morceau. Quel genre de capitaine serais-je si je les laissais se faire déchiqueter par des cadavres ambulants ?

Éradique ces saloperies de morts-vivants qui noircissent le Rivage du crépuscule et nous serons quittes. Si tu réussis, je pourrais même te filer un petit quelque chose en prime.

Le Rivage du crépusculeTant d'Oriathéens noyés transformés en morts-vivants, quelle vision navrante… Je suis certaine qu'ils te sont reconnaissants de les avoir libérés de leur tourment.

Tiens, voilà le « petit quelque chose en prime » que je t'avais promis. La mer prend beaucoup, mais elle donne encore plus en retour.

Le Pavillon noirTu as trouvé le Pavillon noir du vaisseau de mon grand-père ? Ah, la Crête noire est le plus formidable bâtiment qui ait jamais parcouru les mers. Et pourtant, il ne reste maintenant de ce navire qu'une carcasse d'os et de bois pourri qui accumule la mousse dans ce cimetière abandonné.

Mais pourquoi le Pavillon se trouve-t-il là ? Tu ne crois tout de même pas que Merveil... Non, jamais ! Aucun Roth ne deviendrait la victime de cette vieille sorcière à tentacules. Weylam doit être à la dérive, quelque part... Ouais, un naufragé, certainement.

Pour l'heure, tu auras besoin d'un moyen sûr pour accéder au Récif du Roi des Embruns. Et aucun navire ne t'y conduira plus vite et sûrement que la Crête noire. C'est pourquoi, en tant que seule Roth disponible dans les parages, je te donne la permission d'aller brûler le Pavillon dans le Phare. On verra alors si une part de vérité se cache derrière la légende voulant que cela ramène parmi nous les vaisseaux des Roth de naguère... ainsi que d'autres rafiots de moindre importance.

Une fois que tout cela sera fini, je prendrai la mer à bord de la Crête noire pour partir à la recherche de mon grand-père. Cette vieille barnache est trop coriace pour être tuée, alors il doit certainement être perdu quelque part.

Le Roi des EmbrunsBien sûr que je connais le Roi des Embruns. Pour quel genre de pirate me prends-tu ? Nombreux sont les mutins que j'ai envoyés par-dessus bord les soirs de pleine lune, histoire de l'encourager à rester sous les flots à l'approche d'une tempête...

S'il est sorti des profondeurs, alors c'est de bien mauvais augure pour nous, pauvres êtres ayant besoin d'air pour respirer. Il sera de retour bien assez tôt pour dévorer et violer celles et ceux qui arpentent les mers. Oui, il lui faut des ventres pour engendrer ses rejetons rampants, vois-tu...

Je parie que cette abomination rôde dans les parages. Et dire qu'il reste encore tant de gens à évacuer d'Oriath, et donc de profits à se faire... Or, la présence d'un dieu marin assoiffé de sang me complique un poil la tâche.

Le Roi des EmbrunsLa Crête noire est de retour ! Oh, et mon pauvre grand-père… Je n'arrive pas à croire que cette vipère gluante de Merveil ait pu lui faire ça ! Au moins, je me réconforte en me disant que son esprit est libre désormais. J'espère qu'un jour ou l'autre il viendra rendre visite à sa petite-fille préférée...

Quoi qu'il en soit, en renvoyant le Roi des Embruns au fond de l'eau, tu nous as filé un sacré coup de pouce à nous, les loups de mer. Dorénavant, les vagues ne rouleront plus selon la volonté de ce crustacé géant. Et là, je sens une de ces chaleurs dans mon bas-ventre... L'océan m'appelle, comme un amant insatisfait.

Mais pour l'instant, bon sang de bonsoir, je dois rester au Guet d'Œil de Lion jusqu'à ce que je récupère un nouveau rafiot. Non, pas la peine de me prendre en pitié ; grâce à mes charmes aussi affûtés que la lame d'un sabre, je parviendrai bien à harponner Tarkleigh pour qu'il m'aide à prendre mon mal en patience, tu verras.

Les Gemmes de vertuPendant que tu rôdais à droite, à gauche, je suis moi-même partie à l'aventure, et maintenant j'ai une cale pleine de babioles et de colifichets que j'ai réussi à me… « procurer ».

Jette un œil, tu pourrais trouver un ou deux trucs particulièrement vicelards pour t'aider dans le voyage d'une vie qui t'attend.

Sauvetage{Tu me demandes à moi, Lilly Roth, la grande dompteuse des mers, comment j'ai réussi à te retrouver sur un îlot de viande oublié des dieux, à moitié noyé ?

Ça me paraît pourtant évident. Grand-père et moi étions partis à ta recherche pour te remercier de nous avoir réunis, quand on a eu vent que tu t'amusais dans le coin avec la carcasse de cette grosse bestiole crevée.

On a donc suivi ta trace en craignant de tomber sur les morceaux de ton cadavre éparpillés partout sur la montagne. Mais, tadam ! Voilà t'y pas notre exilé préféré en train de se tourner les pouces en haute mer !

T'as bien de la chance qu'il reste encore un peu de thaumaturgie dans les os du vieux Weylam. Dis-moi, comment diable as-tu atterri ici ?}{Tu me demandes à moi, Lilly Roth, la grande dompteuse des mers, comment j'ai réussi à te retrouver sur un îlot de viande oublié des dieux, à moitié noyée ?

Ça me paraît pourtant évident. Grand-père et moi étions partis à ta recherche pour te remercier de nous avoir réunis, quand on a eu vent que tu t'amusais dans le coin avec la carcasse de cette grosse bestiole crevée.

On a donc suivi ta trace en craignant de tomber sur les morceaux de ton cadavre éparpillés partout sur la montagne. Mais, tadam ! Voilà t'y pas notre exilée préférée en train de se tourner les pouces en haute mer !

T'as bien de la chance qu'il reste encore un peu de thaumaturgie dans les os du vieux Weylam. Dis-moi, comment diable as-tu atterri ici ?}

OriathEh bien, je suppose que tu vas vouloir qu'on te ramène à Oriath pour que tu puisses rabattre le caquet de Kitava le dieu cannibale une bonne fois pour toutes ?

Ce sera avec le plus grand plaisir. Je suis certaine qu'il y a plus d'un trésor qui croupit dans les ruines de Théopolis en attendant qu'on vienne les secourir.

T'as qu'à demander et on lève les voiles.

Naviguer vers Oriath{Prêt à partir ? Pile-poil au bon moment ; grand-père dit qu'un bon vent de face thaumaturgique se lève.}{Prête à partir ? Pile-poil au bon moment ; grand-père dit qu'un bon vent de face thaumaturgique se lève.}

Accueil{Eh bien, ça m'a tout l'air que tu m'en dois encore une pour t'avoir accueilli sur mon bateau. Mais t'inquiète pas, je suis le genre de fille qui sait faire preuve de patience.

J'aurai besoin de tes services un peu plus tard. Tu pourras me rendre la faveur à ce moment-là...

Allez, allez, y a du boulot qui t'attend. Quand on a des vies à sauver et des dieux à tuer, il faut se savoir magner !}{Eh bien, ça m'a tout l'air que tu m'en dois encore une pour t'avoir accueillie sur mon bateau. Mais t'inquiète pas, je suis le genre de fille qui sait faire preuve de patience.

J'aurai besoin de tes services un peu plus tard. Tu pourras me rendre la faveur à ce moment-là...

Allez, allez, y a du boulot qui t'attend. Quand on a des vies à sauver et des dieux à tuer, il faut se savoir magner !}

BannonCe Bannon est un vrai triton, ma parole, et ce malgré la raclée qu'il vient de se prendre ! Regarde-moi ces muscles saillants, ces beaux cheveux blonds… Et je parie que son canon est plus long que l'éperon d'une galère, si tu vois ce que je veux dire…

C'est quand même ballot qu'il fasse partie de ces idiots de dévots... Peu importe ; Lilly Roth ne rechigne jamais à relever des défis !

InnocenceJe mettrais ma main au feu que le beau Bannon est malgré tout un sacré démon au pieu. L'uniforme, ça trompe jamais !

Le hic, c'est qu'il s'est transformé en ce fichu « Dieu de lumière » ! Mon petit doigt me dit que le vrai Bannon se cache encore quelque part au fond de lui, mais pour l'heure, me glisser sous ses draps s'avère plus compliqué que je l'aurais espéré. On dirait que rien ne peut le faire sortir de sa cachette, même pas la perspective de se rouler dans le foin avec sa reine pirate !

Si tu veux mon avis, en laissant Innocence le posséder, c'est comme si on avait permis à une sangsue divine de lui sucer la vie. Si ça continue, tous les plaisirs croustillants de ce monde vont lui échapper et ça, ça me fiche le bourdon rien que d'y penser.

KitavaJ'ai pas grand-chose à dire sur ce monstre enragé, mis à part que tant qu'il respirera, ça n'augurera rien de bon pour nous tous. Peu importe le nombre de lieues qu'on mettra entre lui et nous, Kitava les verra comme de simples gouttes supplémentaires dans le fond de sa coupe.

La Carte vers TsoathaMaintenant que le Roi des embruns n'est plus que de la chair de crabe, sa demeure engloutie, la vieille cité de Tsoatha, est mûre pour le pillage.

Grand-père a dédié une bonne partie de sa vie de marin à tenter de localiser la ville monolithique. Et une fois qu'il s'est retrouvé... indisposé, j'ai suivi ses pas tordus pour aller mettre la main sur la Larme — une perle aussi grosse que ta tête sur laquelle sont gravés des indices permettant de situer l'endroit où la cité a sombré.

J'étais à ça de boucler ce que mon grand-père avait commencé quand ces salauds de corsaires Templiers ont abordé mon navire et son repartis avec la Larme pour la planquer dans le Reliquaire ici, à Théopolis. C'est donc le moment idéal pour aller retrouver cette perle éblouissante.

Tu penses pouvoir aller la chercher pour moi ? Comme ça, non seulement tu y trouverais ton compte, mais je pourrais aussi en profiter pour la rayer de la liste des trucs que tu me dois !

La Carte vers Tsoatha{Exilé, tu es un géant parmi les hommes ! T'as pas idée à quel point j'ai souhaité ravoir cette merveille entre les mains. À ma grande surprise, la Larme est encore en très bon état — ce qui n'est pas le cas de toutes les bagatelles que les Templiers aiment voler habituellement.

On va rester encore un moment, mais une fois que les choses se seront calmées, grand-père et moi allons lever les voiles et prendre la mer vers Tsoatha.}{Exilée, tu es une géante parmi les hommes ! T'as pas idée à quel point j'ai souhaité ravoir cette merveille entre les mains. À ma grande surprise, la Larme est encore en très bon état — ce qui n'est pas le cas de toutes les bagatelles que les Templiers aiment voler habituellement.

On va rester encore un moment, mais une fois que les choses se seront calmées, grand-père et moi allons lever les voiles et prendre la mer vers Tsoatha.}

TsoathaTous ceux et celles qui parcourent les mers ont entendu parler de Tsoatha. On dit que c'était une ville, mais en réalité c'était plus un abattoir qu'autre chose.

Le Vieux salé en personne régnait sur cet endroit, où il prenait l'ensemble de ses sujets pour son garde-manger. Celles qui ne se faisaient pas dévorer sur-le-champ étaient choisies pour perpétuer sa lignée — elles sont devenues ses femmes, comme a failli le devenir la jolie petite Nessa.

Comme tu le sais, le Roi des Embruns a fini par être condamné au sommeil forcé au fond de l'eau, et la rumeur veut que la cité soit allée le rejoindre. Quelques personnes ont réussi à fuir les murs de corail qui s'effondraient pour partir commencer une nouvelle vie ailleurs, mais je pense bien qu'elles n'ont pas eu le temps de prendre leurs biens avec elles.

La LarmeÇa fait un bail maintenant, mais les corsaires ont pris la Larme, l'ont foutue dans le Reliquaire, puis ils m'ont capturée pour me jeter dans leurs saloperies d'enclos à esclaves. De ce que j'en sais ils ont jamais compris à quoi servait la Larme. Heureusement pour moi, j'imagine.

Ça n'a pas été une sinécure, mais avec l'aide d'autres indésirables de mon espèce j'ai réussi à m'évader des enclos pour pénétrer dans le Reliquaire et aller piquer ce qu'on m'avait piqué.

Qu'est-ce qu'on avait sous-estimé le nombre de gardes que les Templiers avaient postés à cet endroit... Y a que moi qui suis parvenue à m'en sortir indemne. Mes complices n'ont pas été aussi veinards... Ils se sont retrouvés à Wraeclast, tout comme toi.

Je pense même que tu as eu l'occasion de croiser leur route. Kraityn, Alira... Orme.

Kitava{Quelque chose me dit que tu refuserais pas une bonne chope de bière et une petite minette — ou un petit minet hein, c'est toi qui vois.

Le grand exilé d'Oriath retrouve Théopolis plongée dans le chaos pour anéantir un dieu cannibale enragé… Voilà une histoire digne des chants des muses anciennes !

Eh bien, je peux pas faire autrement que de t'offrir mes félicitations, mon pote. Jamais j'aurais cru il y a un an que j'allais pas tarder à côtoyer un tueur de dieux ! Si tu veux un conseil, pars d'ici et prends des vacances pendant que tu peux, avant qu'Oriath, ou Wraeclast, ou n'importe qui d'autre encore ait besoin de tes services hors pair !}{Quelque chose me dit que tu refuserais pas une bonne chope de bière et un petit minet — ou une petite minette hein, c'est toi qui vois.

La grande exilée d'Oriath retrouve Théopolis plongée dans le chaos pour aller anéantir un dieu cannibale enragé… Voilà une histoire digne des chants des muses anciennes !

Eh bien, je peux pas faire autrement que de t'offrir mes félicitations, mon amie. Jamais j'aurais cru il y a un an que j'allais pas tarder à côtoyer une tueuse de dieux ! Si tu veux un conseil, pars d'ici et prends des vacances pendant que tu peux, avant qu'Oriath, ou Wraeclast, ou n'importe qui d'autre encore ait besoin de tes services hors pair !}

Lilly Directory /32 ⍟

Lilly Directory /32 ⍟

CodeNomAudio
LillyKitavaIntroJe suis le capitaine Lilly Roth, et nous prenons le large séance tenante en direction de Wraeclast. Mieux vaut vivre en exil que de mourir rôtis dans ce repaire d'aliénés qu'est devenue cette île.

Monte à bord si jamais tu veux partir d'ici. Mais décide-toi vite, parce que je n'ai pas de temps à perdre avec des jérémiades.
LillySailToWraeclastN'oublie pas que je ne fais pas ça gratuitement. Tu m'en dois une.

Larguez les amarres !
LillyIntroductionBon, maintenant qu'on est en sécurité, permets-moi de me présenter plus convenablement.

Lilly Roth. Enchantée. Ouais, je suis l'une de {ces} Roth-là. Certains m'accusent d'être une « contrebandière » ou encore un « pirate ». Pour ma part, je préfère l'expression « entrepreneuse nautique ». C'est moi qui l'ai trouvée, celle-là.

N'hésite pas à venir me voir si jamais tu as besoin de quoi que ce soit ou si l'envie te prend de discuter avec un joli brin de femme.
LillyOnTarkleighOuais, j'ai {bien connu} Tarkleigh à une époque, si tu vois ce que je veux dire. Malheureusement, il n'a plus de temps à consacrer à sa vieille... partenaire, puisqu'il passe ses journées à baver devant cette morue impertinente de Nessa.

À l'époque, lui et moi trafiquions tout le long de la côte d'Oriath. Ah, quel bon temps c'était ! On n'avait besoin que du rhum, des vents salés et de notre liberté pour nous réchauffer le cœur... et de la justice pendue à nos trousses pour nous exciter les miches.

Mais quand l'envie lui a pris de jeter l'ancre pour élever des mômes, je l'ai poussé par-dessus bord. Hors de question que la redoutable Lilly Roth finisse bouffie comme un noyé !

Malgré tout, ce serait agréable de bosser une dernière fois avec ce cornichon en mémoire du bon vieux temps, tu sais.
LillyOnBestelCe fripon de Bestel croit que je suis le genre de femme à coucher avec le premier vaurien venu. Bon, il n'a peut-être pas tout à fait tort. Pour tout dire, il est plutôt gentil, mais voilà, ce n'est pas exactement le plus beau poisson de l'océan.

En fait, il me rappelle un peu mon grand-père, Weylam Roth. Ce vieux scélérat de « Roth la Carie » est un merveilleux poète ; à côté de lui, Bestel n'est qu'un postillon sorti de sa bouche, ça, c'est sûr.

Hum ! Hum !

« Bise-moi l'arrière-train », dit le marin à la catin.
Remuant ses reins avec entrain, celle-là trimballe ses tétins.
Mais, trop de culot envoie les matelots sous les flots :
Larguez un brûlot par le goulot, et vous irez nourrir les bulots !
LillyOnTrade{Tu m'as tout l'air d'un sacré bourlingueur. J'ai justement en cale tout un tas de trucs récupérés à Oriath qui pourraient t'intéresser.

Peut-être serais-tu disposé à prendre avec toi une petite assurance pour le voyage, le genre qu'un gri-gri des îles ou qu'une décoction tonifiante serait en mesure de te fournir ?

Allez, n'hésite pas à jeter un œil, et si jamais tu as envie de faire du troc, on pourra certainement trouver un arrangement.}{Tu m'as tout l'air d'une sacrée bourlingueuse. J'ai justement en cale tout un tas de trucs récupérés à Oriath qui pourraient t'intéresser.

Peut-être serais-tu disposée à prendre avec toi une petite assurance pour le voyage, le genre qu'un gri-gri des îles ou qu'une décoction tonifiante serait en mesure de te fournir ?

Allez, n'hésite pas à jeter un œil, et si jamais tu as envie de faire du troc, on pourra certainement trouver un arrangement.}
LillyOnWeylamTiens, laisse-moi te raconter une histoire sur Weylam Roth, mon illustre grand-père.

Au moment où le reste de l'équipage prenait la fuite face au grand monstre blanc, Weylam chargea son dernier harpon. Il jura alors, devant le ciel et la mer, que lui et seulement lui aurait enfin la peau de ce rejeton bâtard du Roi des Embruns.

Il fit feu, et le harpon alla se ficher entre les côtes de la créature qui disparut aussitôt sous la surface de la mer en furie. D'épais nuages de sang éclosirent comme des roses dans les eaux sombres et, aussi incroyable que cela puisse paraître, la mer devint encore plus noire qu'elle ne l'était déjà...

Il utilisa les os de ce monstre pour renforcer la coque de son navire, la Crête noire. Le vieux Roth la Carie est une véritable légende, le plus héroïque des pirates. J'espère seulement qu'un jour mes propres péripéties parviendront jusqu'à ses oreilles et le rendront fier de sa petite-fille qu'il fut forcé de laisser derrière lui.
LillyOnBlackFlagTu as trouvé le Pavillon noir du vaisseau de mon grand-père ? Ah, la Crête noire est le plus formidable bâtiment qui ait jamais parcouru les mers. Et pourtant, il ne reste maintenant de ce navire qu'une carcasse d'os et de bois pourri qui accumule la mousse dans ce cimetière abandonné.

Mais pourquoi le Pavillon se trouve-t-il là ? Tu ne crois tout de même pas que Merveil... Non, jamais ! Aucun Roth ne deviendrait la victime de cette vieille sorcière à tentacules. Weylam doit être à la dérive, quelque part... Ouais, un naufragé, certainement.

Pour l'heure, tu auras besoin d'un moyen sûr pour accéder au Récif du Roi des Embruns. Et aucun navire ne t'y conduira plus vite et sûrement que la Crête noire. C'est pourquoi, en tant que seule Roth disponible dans les parages, je te donne la permission d'aller brûler le Pavillon dans le Phare. On verra alors si une part de vérité se cache derrière la légende voulant que cela ramène parmi nous les vaisseaux des Roth de naguère... ainsi que d'autres rafiots de moindre importance.

Une fois que tout cela sera fini, je prendrai la mer à bord de la Crête noire pour partir à la recherche de mon grand-père. Cette vieille barnache est trop coriace pour être tuée, alors il doit certainement être perdu quelque part.
LillyOnBrineKingBien sûr que je connais le Roi des Embruns. Pour quel genre de pirate me prends-tu ? Nombreux sont les mutins que j'ai envoyés par-dessus bord les soirs de pleine lune, histoire de l'encourager à rester sous les flots à l'approche d'une tempête...

S'il est sorti des profondeurs, alors c'est de bien mauvais augure pour nous, pauvres êtres ayant besoin d'air pour respirer. Il sera de retour bien assez tôt pour dévorer et violer celles et ceux qui arpentent les mers. Oui, il lui faut des ventres pour engendrer ses rejetons rampants, vois-tu...

Je parie que cette abomination rôde dans les parages. Et dire qu'il reste encore tant de gens à évacuer d'Oriath, et donc de profits à se faire... Or, la présence d'un dieu marin assoiffé de sang me complique un poil la tâche.
LillyOnBrineKingDeadLa Crête noire est de retour ! Oh, et mon pauvre grand-père… Je n'arrive pas à croire que cette vipère gluante de Merveil ait pu lui faire ça ! Au moins, je me réconforte en me disant que son esprit est libre désormais. J'espère qu'un jour ou l'autre il viendra rendre visite à sa petite-fille préférée...

Quoi qu'il en soit, en renvoyant le Roi des Embruns au fond de l'eau, tu nous as filé un sacré coup de pouce à nous, les loups de mer. Dorénavant, les vagues ne rouleront plus selon la volonté de ce crustacé géant. Et là, je sens une de ces chaleurs dans mon bas-ventre... L'océan m'appelle, comme un amant insatisfait.

Mais pour l'instant, bon sang de bonsoir, je dois rester au Guet d'Œil de Lion jusqu'à ce que je récupère un nouveau rafiot. Non, pas la peine de me prendre en pitié ; grâce à mes charmes aussi affûtés que la lame d'un sabre, je parviendrai bien à harponner Tarkleigh pour qu'il m'aide à prendre mon mal en patience, tu verras.
LillyTwilightStrandQuestNe t'imagine pas t'en sortir sans t'acquitter de ta dette ! D'ailleurs, maintenant que j'y pense, il y a bien un moyen pour que tu me repaies cette faveur des plus conséquentes.

Tu vois, ces gredins de sectateurs ont saccagé les bateaux des réfugiés qui essayaient de fuir Oriath, et si ce n'avait été de mon incomparable talent de capitaine, nous aurions connu le même sort. Maintenant, les noyés s'échouent sur le littoral, et ils ne veulent tout simplement pas rester morts.

Beaucoup de sang, de sueur et de larmes ont été versés pour ramener les rares survivants en un seul morceau. Quel genre de capitaine serais-je si je les laissais se faire déchiqueter par des cadavres ambulants ?

Éradique ces saloperies de morts-vivants qui noircissent le Rivage du crépuscule et nous serons quittes. Si tu réussis, je pourrais même te filer un petit quelque chose en prime.
LillyTwilightStrandRewardTant d'Oriathéens noyés transformés en morts-vivants, quelle vision navrante… Je suis certaine qu'ils te sont reconnaissants de les avoir libérés de leur tourment.

Tiens, voilà le « petit quelque chose en prime » que je t'avais promis. La mer prend beaucoup, mais elle donne encore plus en retour.
LillyCallOutEmbarque tes grosses fesses à bord avant qu'on vienne te cueillir au harpon !
LillyOnRescue{Tu me demandes à moi, Lilly Roth, la grande dompteuse des mers, comment j'ai réussi à te retrouver sur un îlot de viande oublié des dieux, à moitié noyé ?

Ça me paraît pourtant évident. Grand-père et moi étions partis à ta recherche pour te remercier de nous avoir réunis, quand on a eu vent que tu t'amusais dans le coin avec la carcasse de cette grosse bestiole crevée.

On a donc suivi ta trace en craignant de tomber sur les morceaux de ton cadavre éparpillés partout sur la montagne. Mais, tadam ! Voilà t'y pas notre exilé préféré en train de se tourner les pouces en haute mer !

T'as bien de la chance qu'il reste encore un peu de thaumaturgie dans les os du vieux Weylam. Dis-moi, comment diable as-tu atterri ici ?}{Tu me demandes à moi, Lilly Roth, la grande dompteuse des mers, comment j'ai réussi à te retrouver sur un îlot de viande oublié des dieux, à moitié noyée ?

Ça me paraît pourtant évident. Grand-père et moi étions partis à ta recherche pour te remercier de nous avoir réunis, quand on a eu vent que tu t'amusais dans le coin avec la carcasse de cette grosse bestiole crevée.

On a donc suivi ta trace en craignant de tomber sur les morceaux de ton cadavre éparpillés partout sur la montagne. Mais, tadam ! Voilà t'y pas notre exilée préférée en train de se tourner les pouces en haute mer !

T'as bien de la chance qu'il reste encore un peu de thaumaturgie dans les os du vieux Weylam. Dis-moi, comment diable as-tu atterri ici ?}
LillyOnTravelToOriathEh bien, je suppose que tu vas vouloir qu'on te ramène à Oriath pour que tu puisses rabattre le caquet de Kitava le dieu cannibale une bonne fois pour toutes ?

Ce sera avec le plus grand plaisir. Je suis certaine qu'il y a plus d'un trésor qui croupit dans les ruines de Théopolis en attendant qu'on vienne les secourir.

T'as qu'à demander et on lève les voiles.
LillyTravelToOriath{Prêt à partir ? Pile-poil au bon moment ; grand-père dit qu'un bon vent de face thaumaturgique se lève.}{Prête à partir ? Pile-poil au bon moment ; grand-père dit qu'un bon vent de face thaumaturgique se lève.}
LillyOnSkillGemsPendant que tu rôdais à droite, à gauche, je suis moi-même partie à l'aventure, et maintenant j'ai une cale pleine de babioles et de colifichets que j'ai réussi à me… « procurer ».

Jette un œil, tu pourrais trouver un ou deux trucs particulièrement vicelards pour t'aider dans le voyage d'une vie qui t'attend.
LillyA10Intro{Eh bien, ça m'a tout l'air que tu m'en dois encore une pour t'avoir accueilli sur mon bateau. Mais t'inquiète pas, je suis le genre de fille qui sait faire preuve de patience.

J'aurai besoin de tes services un peu plus tard. Tu pourras me rendre la faveur à ce moment-là...

Allez, allez, y a du boulot qui t'attend. Quand on a des vies à sauver et des dieux à tuer, il faut se savoir magner !}{Eh bien, ça m'a tout l'air que tu m'en dois encore une pour t'avoir accueillie sur mon bateau. Mais t'inquiète pas, je suis le genre de fille qui sait faire preuve de patience.

J'aurai besoin de tes services un peu plus tard. Tu pourras me rendre la faveur à ce moment-là...

Allez, allez, y a du boulot qui t'attend. Quand on a des vies à sauver et des dieux à tuer, il faut se savoir magner !}
LillyOnBannonCe Bannon est un vrai triton, ma parole, et ce malgré la raclée qu'il vient de se prendre ! Regarde-moi ces muscles saillants, ces beaux cheveux blonds… Et je parie que son canon est plus long que l'éperon d'une galère, si tu vois ce que je veux dire…

C'est quand même ballot qu'il fasse partie de ces idiots de dévots... Peu importe ; Lilly Roth ne rechigne jamais à relever des défis !
LillyOnInnocenceJe mettrais ma main au feu que le beau Bannon est malgré tout un sacré démon au pieu. L'uniforme, ça trompe jamais !

Le hic, c'est qu'il s'est transformé en ce fichu « Dieu de lumière » ! Mon petit doigt me dit que le vrai Bannon se cache encore quelque part au fond de lui, mais pour l'heure, me glisser sous ses draps s'avère plus compliqué que je l'aurais espéré. On dirait que rien ne peut le faire sortir de sa cachette, même pas la perspective de se rouler dans le foin avec sa reine pirate !

Si tu veux mon avis, en laissant Innocence le posséder, c'est comme si on avait permis à une sangsue divine de lui sucer la vie. Si ça continue, tous les plaisirs croustillants de ce monde vont lui échapper et ça, ça me fiche le bourdon rien que d'y penser.
LillyOnKitavaJ'ai pas grand-chose à dire sur ce monstre enragé, mis à part que tant qu'il respirera, ça n'augurera rien de bon pour nous tous. Peu importe le nombre de lieues qu'on mettra entre lui et nous, Kitava les verra comme de simples gouttes supplémentaires dans le fond de sa coupe.
LillyOnTeardropÇa fait un bail maintenant, mais les corsaires ont pris la Larme, l'ont foutue dans le Reliquaire, puis ils m'ont capturée pour me jeter dans leurs saloperies d'enclos à esclaves. De ce que j'en sais ils ont jamais compris à quoi servait la Larme. Heureusement pour moi, j'imagine.

Ça n'a pas été une sinécure, mais avec l'aide d'autres indésirables de mon espèce j'ai réussi à m'évader des enclos pour pénétrer dans le Reliquaire et aller piquer ce qu'on m'avait piqué.

Qu'est-ce qu'on avait sous-estimé le nombre de gardes que les Templiers avaient postés à cet endroit... Y a que moi qui suis parvenue à m'en sortir indemne. Mes complices n'ont pas été aussi veinards... Ils se sont retrouvés à Wraeclast, tout comme toi.

Je pense même que tu as eu l'occasion de croiser leur route. Kraityn, Alira... Orme.
LillyOnTsoathaTous ceux et celles qui parcourent les mers ont entendu parler de Tsoatha. On dit que c'était une ville, mais en réalité c'était plus un abattoir qu'autre chose.

Le Vieux salé en personne régnait sur cet endroit, où il prenait l'ensemble de ses sujets pour son garde-manger. Celles qui ne se faisaient pas dévorer sur-le-champ étaient choisies pour perpétuer sa lignée — elles sont devenues ses femmes, comme a failli le devenir la jolie petite Nessa.

Comme tu le sais, le Roi des Embruns a fini par être condamné au sommeil forcé au fond de l'eau, et la rumeur veut que la cité soit allée le rejoindre. Quelques personnes ont réussi à fuir les murs de corail qui s'effondraient pour partir commencer une nouvelle vie ailleurs, mais je pense bien qu'elles n'ont pas eu le temps de prendre leurs biens avec elles.
LillyTeardropQuestMaintenant que le Roi des embruns n'est plus que de la chair de crabe, sa demeure engloutie, la vieille cité de Tsoatha, est mûre pour le pillage.

Grand-père a dédié une bonne partie de sa vie de marin à tenter de localiser la ville monolithique. Et une fois qu'il s'est retrouvé... indisposé, j'ai suivi ses pas tordus pour aller mettre la main sur la Larme — une perle aussi grosse que ta tête sur laquelle sont gravés des indices permettant de situer l'endroit où la cité a sombré.

J'étais à ça de boucler ce que mon grand-père avait commencé quand ces salauds de corsaires Templiers ont abordé mon navire et son repartis avec la Larme pour la planquer dans le Reliquaire ici, à Théopolis. C'est donc le moment idéal pour aller retrouver cette perle éblouissante.

Tu penses pouvoir aller la chercher pour moi ? Comme ça, non seulement tu y trouverais ton compte, mais je pourrais aussi en profiter pour la rayer de la liste des trucs que tu me dois !
LillyTeardropReward{Exilé, tu es un géant parmi les hommes ! T'as pas idée à quel point j'ai souhaité ravoir cette merveille entre les mains. À ma grande surprise, la Larme est encore en très bon état — ce qui n'est pas le cas de toutes les bagatelles que les Templiers aiment voler habituellement.

On va rester encore un moment, mais une fois que les choses se seront calmées, grand-père et moi allons lever les voiles et prendre la mer vers Tsoatha.}{Exilée, tu es une géante parmi les hommes ! T'as pas idée à quel point j'ai souhaité ravoir cette merveille entre les mains. À ma grande surprise, la Larme est encore en très bon état — ce qui n'est pas le cas de toutes les bagatelles que les Templiers aiment voler habituellement.

On va rester encore un moment, mais une fois que les choses se seront calmées, grand-père et moi allons lever les voiles et prendre la mer vers Tsoatha.}
LillyOnKitavaDead{Quelque chose me dit que tu refuserais pas une bonne chope de bière et une petite minette — ou un petit minet hein, c'est toi qui vois.

Le grand exilé d'Oriath retrouve Théopolis plongée dans le chaos pour anéantir un dieu cannibale enragé… Voilà une histoire digne des chants des muses anciennes !

Eh bien, je peux pas faire autrement que de t'offrir mes félicitations, mon pote. Jamais j'aurais cru il y a un an que j'allais pas tarder à côtoyer un tueur de dieux ! Si tu veux un conseil, pars d'ici et prends des vacances pendant que tu peux, avant qu'Oriath, ou Wraeclast, ou n'importe qui d'autre encore ait besoin de tes services hors pair !}{Quelque chose me dit que tu refuserais pas une bonne chope de bière et un petit minet — ou une petite minette hein, c'est toi qui vois.

La grande exilée d'Oriath retrouve Théopolis plongée dans le chaos pour aller anéantir un dieu cannibale enragé… Voilà une histoire digne des chants des muses anciennes !

Eh bien, je peux pas faire autrement que de t'offrir mes félicitations, mon amie. Jamais j'aurais cru il y a un an que j'allais pas tarder à côtoyer une tueuse de dieux ! Si tu veux un conseil, pars d'ici et prends des vacances pendant que tu peux, avant qu'Oriath, ou Wraeclast, ou n'importe qui d'autre encore ait besoin de tes services hors pair !}
LR_01
LR_05
LR_12
LR_13
LR_26
LR_32