Péché
Sin

Péché(Sin)

SpectreN
Area
Tagsred_blood
Immunecant_possess_this [1]
cant_touch_this [1]
Damage100%
Vie100%
Ailment Threshold100%
Chances de coup critique5%
TypeSinKitava
Attack Distance6 ~ 6
Attack Time1.995 Second
Damage Spread0%
Précision+100%

KitavaSinProjectile
Inflige 6.173 à 9.259 Dégâts physiques
monster_projectile_variation [29]

base_is_projectile projectile_uses_contact_position Spell Projectile SkillCanVolley Triggerable
Temps d'incantation: 1.5 Second

KitavaSinProjectileFlying
Inflige 6.173 à 9.259 Dégâts physiques
monster_projectile_variation [36]

base_is_projectile projectile_uses_contact_position Spell Projectile SkillCanVolley Triggerable
Temps d'incantation: 4 Second
Temps de recharge: 15 Second
Niveau NomExpérienceDamageAttack TimeAlly LifePièce d'armure ÉvasionBouclier d'énergieRésiste au FeuRésiste au FroidRésiste à la FoudreRésiste au Chaos
84Péché287531902.31.99576191616185480

KitavaSinProjectile
Inflige 5.922 à 8.883 Dégâts physiques
monster_projectile_variation [29]

base_is_projectile projectile_uses_contact_position Spell Projectile SkillCanVolley Triggerable
Temps d'incantation: 1.5 Second

KitavaSinProjectileFlying
Inflige 5.922 à 8.883 Dégâts physiques
monster_projectile_variation [36]

base_is_projectile projectile_uses_contact_position Spell Projectile SkillCanVolley Triggerable
Temps d'incantation: 4 Second
Temps de recharge: 15 Second
Niveau NomExpérienceDamageAttack TimeAlly LifePièce d'armure ÉvasionBouclier d'énergieRésiste au FeuRésiste au FroidRésiste à la FoudreRésiste au Chaos
82Péché257521696.61.99563341419879450

KitavaSinProjectile
Inflige 5.443 à 8.165 Dégâts physiques
monster_projectile_variation [29]

base_is_projectile projectile_uses_contact_position Spell Projectile SkillCanVolley Triggerable
Temps d'incantation: 1.5 Second

KitavaSinProjectileFlying
Inflige 5.443 à 8.165 Dégâts physiques
monster_projectile_variation [36]

base_is_projectile projectile_uses_contact_position Spell Projectile SkillCanVolley Triggerable
Temps d'incantation: 4 Second
Temps de recharge: 15 Second
Niveau NomExpérienceDamageAttack TimeAlly LifePièce d'armure ÉvasionBouclier d'énergieRésiste au FeuRésiste au FroidRésiste à la FoudreRésiste au Chaos
78Péché199271347.41.99542681094068520

KitavaSinProjectile
Inflige 4.884 à 7.326 Dégâts physiques
monster_projectile_variation [29]

base_is_projectile projectile_uses_contact_position Spell Projectile SkillCanVolley Triggerable
Temps d'incantation: 1.5 Second

KitavaSinProjectileFlying
Inflige 4.884 à 7.326 Dégâts physiques
monster_projectile_variation [36]

base_is_projectile projectile_uses_contact_position Spell Projectile SkillCanVolley Triggerable
Temps d'incantation: 4 Second
Temps de recharge: 15 Second
Niveau NomExpérienceDamageAttack TimeAlly LifePièce d'armure ÉvasionBouclier d'énergieRésiste au FeuRésiste au FroidRésiste à la FoudreRésiste au Chaos
73Péché148041005.51.9952716787256760

KitavaSinProjectile
Inflige 4.366 à 6.549 Dégâts physiques
monster_projectile_variation [29]

base_is_projectile projectile_uses_contact_position Spell Projectile SkillCanVolley Triggerable
Temps d'incantation: 1.5 Second

KitavaSinProjectileFlying
Inflige 4.366 à 6.549 Dégâts physiques
monster_projectile_variation [36]

base_is_projectile projectile_uses_contact_position Spell Projectile SkillCanVolley Triggerable
Temps d'incantation: 4 Second
Temps de recharge: 15 Second
Niveau NomExpérienceDamageAttack TimeAlly LifePièce d'armure ÉvasionBouclier d'énergieRésiste au FeuRésiste au FroidRésiste à la FoudreRésiste au Chaos
68Péché10768746.11.9951722564246810
MonsterProjectileSpell KitavaSinProjectile30ForceTargetKitavaFinal
MonsterProjectileSpell KitavaSinProjectileFlying30ForceTargetKitavaFinal
stance stance3
MonsterProjectileSpell KitavaSinProjectile30ForceTargetKitavaFinalHeart
stance stance2
stance stance4

Object Type

version 2
extends "Metadata/Monsters/KitavaBoss/InnocenceSin/InnocenceSinBase"

NPC
{
}

StateMachine
{
	define_shared_state = "finished"
}

MinimapIcon
{
	icon = "NPC"
}

Object Type Codes

version 2
extends "Metadata/Monsters/KitavaBoss/InnocenceSin/InnocenceSinBase"

Transitionable
{
	create_state_1 = "PlayAnimation( entrance_kitava ); PauseAnimation();"
}

NPC
{
	marker_enabled = false
}

StateMachine
{
	create_state_finished_0 = "HideMinimapIcon(); HideNPCMarker();"
	create_state_finished_1 = "ShowMinimapIcon(); ShowNPCMarker(); PlayAnimation( idle );"
	on_state_finished_1 = "ShowMinimapIcon(); ShowNPCMarker();"
}
Path of Building
Spectre
-- Data\3_0\Spectres.lua
minions["Metadata/Monsters/KitavaBoss/InnocenceSin/Sin"] = {
    name = "Sin",
    life = 1,
    fireResist = 0,
    coldResist = 0,
    lightningResist = 0,
    chaosResist = 0,
    damage = 1,
    damageSpread = 0,
    attackTime = 1.995,
    attackRange = 6,
    accuracy = 1,
    skillList = {
        "KitavaSinProjectile",
        "KitavaSinProjectileFlying",
    },
    modList = {
    },
}
-- Data\3_0\Skills\spectre.lua
skills["KitavaSinProjectile"] = {
    name = "KitavaSinProjectile",
    hidden = true,
    color = "3",
    baseEffectiveness = 0.1,
    incrementalEffectiveness = 0.01,
    skillTypes = {
        [SkillType.Spell] = true,
        [SkillType.Projectile] = true,
        [SkillType.SkillCanVolley] = true,
        [SkillType.Triggerable] = true,
    },
    statDescriptionScope = "skill_stat_descriptions",
    castTime = 1.5,
    baseFlags = {
        spell = true,
        projectile = true,
    },
    baseMods = {
    },
    qualityStats = {
    },
    stats = {
        "spell_minimum_base_physical_damage",
        "spell_maximum_base_physical_damage",
        "monster_projectile_variation",
        "base_is_projectile",
        "projectile_uses_contact_position",
    },
    levels = {
        [1] = {0.8, 1.2, 29, levelRequirement = 1, statInterpolation = {3, 3, 1},  },
    },
}
-- Data\3_0\Skills\spectre.lua
skills["KitavaSinProjectileFlying"] = {
    name = "KitavaSinProjectileFlying",
    hidden = true,
    color = "3",
    baseEffectiveness = 0.1,
    incrementalEffectiveness = 0.01,
    skillTypes = {
        [SkillType.Spell] = true,
        [SkillType.Projectile] = true,
        [SkillType.SkillCanVolley] = true,
        [SkillType.Triggerable] = true,
    },
    statDescriptionScope = "skill_stat_descriptions",
    castTime = 4,
    baseFlags = {
        spell = true,
        projectile = true,
    },
    baseMods = {
    },
    qualityStats = {
    },
    stats = {
        "spell_minimum_base_physical_damage",
        "spell_maximum_base_physical_damage",
        "monster_projectile_variation",
        "base_is_projectile",
        "projectile_uses_contact_position",
    },
    levels = {
        [1] = {0.8, 1.2, 36, levelRequirement = 1, statInterpolation = {3, 3, 1},  },
    },
}
Péché Audio /84 ⍟

Péché Audio /84 ⍟

TitleNomAudio
KitavaJe suis Péché, l'Oublié. Si seulement l'humanité pouvait aussi oublier tous les autres de mes congénères... Avec ton aide, ce jour viendra peut-être, éventuellement.

Mais il y a plus urgent. Car la lumière jadis éblouissante a été éteinte et l'obscurité se déverse dans le vide qu'elle a laissé. Les désespérés et les dépravés préparent un festin pour leur seigneur, Kitava l'Affamé.

Kitava

KitavaSi Kitava devait accepter leur invitation, il n'existerait alors qu'une mince lueur d'espoir capable de nous sauver : le Symbole de Pureté de mon frère.

Tu le trouveras dans les couloirs étouffants de la révérence des Templiers. Il te servira de torche lorsque la nuit sera tombée pour de bon.

Le Symbole de PuretéLe Symbole de Pureté gît au cœur de l'Ossuaire des Templiers avec les morts pour compagnie.

C'est une arme de dernier recours cruelle pour laquelle Innocence s'est littéralement saigné en la renforçant de son propre fluide vital. Le Symbole fut créé pour servir d'instrument de châtiment et de purification au nom de la vertu, ou du moins de l'idée que mon frère se fait de cette dernière.

Innocence a trouvé son plus dévoué serviteur en la personne du premier Haut templier, et lui a par conséquent fait don du Symbole afin qu'il puisse l'utiliser en période de grande nécessité. « Grande nécessité » aux yeux des fidèles d'Innocence du moins, le bien-être général de l'humanité n'ayant jamais été une véritable préoccupation pour mon frère.

La chute d'OriathJe n'ai jamais oublié mon humanité malgré ma divine condition. Je chéris toujours ce que j'ai autrefois été. Inversement, Kitava ne se souvient de rien et n'a de pensées que pour son appétit et sa cupidité. C'est un estomac sans fond, aux parois hérissées de crocs acérés, qui se tord de faim.

Alors que les autres dieux reviennent sur le continent et se battent pour les rares vestiges du passé qui subsistent, Kitava a la civilisation la plus puissante et la plus féconde de notre ère à sa disposition. Il peut se nourrir quand il le souhaite, gagnant en force à chaque bouchée. Kitava s'emparera bientôt d'Oriath, et lorsque cela arrivera, même les autres dieux ne pourront plus l'atteindre.

InnocenceIl vit, si l'on peut dire. Ce petit corps prétentieux qu'il occupait ne servait qu'à encourager ses sottises divines. Je lui ai procuré un hôte plus… sensible, qui devrait pouvoir contenir ses excès et tempérer son égo si fragile.

Entends-moi bien, mon frère ! « D'un esprit de plomb à un coeur d'or, ton âme sera liée, ton courroux sera mort. »

Kitava{Il n'y a pas de honte à devoir s'incliner devant un dieu. La honte ne réside que dans le refus de se relever. Toi, tu es destiné à non seulement te relever, mais à t'envoler. Telle est la vision qu'il m'est permis d'avoir.

Tu grimperas au point culminant de ton échec le plus grand, et de là tu sauras cueillir un infime soupçon d'espoir de la gueule béante du désespoir immortel.

Non loin d'ici, un navire s'apprête à lever les voiles pour le Guet d'Œil de Lion. Assure-toi d'être du voyage.}{Il n'y a pas de honte à devoir s'incliner devant un dieu. La honte ne réside que dans le refus de se relever. Toi, tu es destinée à non seulement te relever, mais à t'envoler. Telle est la vision qu'il m'est permis d'avoir.

Tu grimperas au point culminant de ton échec le plus grand, et de là tu sauras cueillir un infime soupçon d'espoir de la gueule béante du désespoir immortel.

Non loin d'ici, un navire s'apprête à lever les voiles pour le Guet d'Œil de Lion. Assure-toi d'être du voyage.}

Shavronne d'Umbra{Malgré tous tes efforts pour nous en priver, Pourfendeur de la Bête, une parcelle d'espoir demeure en la Braise noire, la graine à partir de laquelle a germé la Bête.

Bien que jamais plus elle ne donnera vie à une créature aussi grandiose, un résidu de sa puissance subsiste. Une trace assez conséquente pour nous donner une chance de vaincre Kitava l'insatiable.

Comment obtenir cette Braise noire ? Trois cœurs furent réduits au silence ; trois cœurs devront pouvoir chanter à nouveau, pour une dernière fois. C'est grâce à cette ultime lueur de vie vacillante que notre graine salvatrice pourra germer. Trois âmes fortes qui me serviront à attiser les flammes, voilà tout ce dont j'ai besoin.

Shavronne d'Umbra. L'Inquisiteur Maligaro. Doedre Sombrelangue. Trois esprits d'une vigueur et d'une ténacité presque incommensurable libérés par le dernier soupir de la Bête. Que la récolte commence !

Shavronne est retournée chez elle, à Axiom. Nous allons lui offrir la plus chaleureuse des bienvenues — à la hauteur de ce qu'elle mérite.}{Malgré tous tes efforts pour nous en priver, Pourfendeuse de la Bête, une parcelle d'espoir demeure en la Braise noire, la graine à partir de laquelle a germé la Bête.

Bien que jamais plus elle ne donnera vie à une créature aussi grandiose, un résidu de sa puissance subsiste. Une trace assez conséquente pour nous donner une chance de vaincre Kitava l'insatiable.

Comment obtenir cette Braise noire ? Trois cœurs furent réduits au silence ; trois cœurs devront pouvoir chanter à nouveau, pour une dernière fois. C'est grâce à cette ultime lueur de vie vacillante que notre graine salvatrice pourra germer. Trois âmes fortes qui me serviront à attiser les flammes, voilà tout ce dont j'ai besoin.

Shavronne d'Umbra. L'Inquisiteur Maligaro. Doedre Sombrelangue. Trois esprits d'une vigueur et d'une ténacité presque incommensurable libérés par le dernier soupir de la Bête. Que la récolte commence !

Shavronne est retournée chez elle, à Axiom. Nous allons lui offrir la

L'Essence d'UmbraPour qu'il nous soit d'une quelconque utilité, l'esprit de la dame d'Umbra doit d'abord être arraché à son enveloppe charnelle si l'on veut le rattacher à notre noble cause. Telle est la tâche qui t'incombe.

Je m'assurerai ensuite de négocier les termes de sa coopération. En un baiser tragique et une étreinte prolongée, j'aspirerai son essence comme s'il s'agissait du doux souffle d'une amante.

La situation exige un énorme sacrifice pour tous les partis impliqués. Heureusement pour toi, je ne te demande que ce tu sais faire de mieux : tuer.

L'Âme de ShavronneL'ambition est le fléau de la condition mortelle. C'est grâce à elle si nous autres dieux avons transcendé la boue épaisse et le sang vicié de nos existences antérieures. C'est l'ambition qui nous a amenés à nous nourrir de la soumission des autres.

L'âme de Shavronne est composée d'une part d'ambition et de deux parts de passion brute démesurée. Une étincelle si volatile brûlera d'une manière aussi brève qu'éblouissante dans même les cœurs les plus endurcis.

Le retour des DieuxJe vais te le dire sans ambages puisque, en vérité, tout découle du simple fait d'avoir semé une graine dans la terre. Sache que les dieux sont de retour parce que tu as éliminé l'unique créature capable de les en empêcher. Celle que vous appelez « la Bête ».

Ce fut moi qui plantai autrefois cette semence dans la terre fertile se trouvant sous Hautevoie. Ce fut moi qui la fis pousser, et qui la vis atteindre sa maturité tandis que je succombais à ses pouvoirs apaisants. C'est ainsi que nous autres dieux fûmes poussés au sommeil dans les ténèbres, contraints de laisser notre immortalité se consumer dans les songes sous le regard bienveillant de la Bête.

J'aimerais tant que nous retournions tous à cet état de plénitude absolue, mais mes frères et sœurs divins ne se soumettront plus jamais au bannissement. Ils ont goûté à la liberté retrouvée, et dorénavant ils ne lâcheront prise sur ce monde que si on l'arrache des mains de leurs cadavres.

La BêteLa Bête n'a jamais été un maître cruel. Elle n'a jamais voulu détruire, corrompre ou même terroriser qui que ce soit. Elle n'existait que pour exister, tout simplement. Je l'avais conçue ainsi.

Malheureusement, en négligeant de lui insuffler le sens de l'ambition, je l'ai rendue vulnérable à celle de nombreux autres individus : la reine Atziri et Doryani, l'empereur Chitus et Malachai, ainsi que plusieurs les ayant précédés.

J'ai créé une Bête qui devait libérer l'humanité de la tyrannie des dieux ; pourtant, fournir à l'humanité le moyen parfait de se tyranniser elle-même est tout ce que je suis parvenu à accomplir.

Le Père de la Guerre{Le trajet qui te conduira jusqu'à la Bête est long et périlleux. Tu es fort pour un mortel, mais le battement de ce tambour de guerre est si tonitruant que ton cœur d'être humain n'y résistera pas. Nous devrons donc le fortifier en lui insufflant quelque chose de nature divine.

Bien qu'un dieu peut éventuellement mourir, son essence peut s'accrocher à l'existence telle une cacophonie aphone à la périphérie de la perception. Cette essence peut être tienne, et elle galvanisera ta volonté autant qu'elle renforcera ton corps.

J'ai trouvé le premier donneur idéal pour notre dessein : Tukohama, le Père de la Guerre. Dans un Étang autrefois fétide et empoisonné, il a construit une forteresse aussi effroyable que redoutable. Tu devrais lui payer une petite visite avant qu'il ne ramène aussi son fils hideux et qu'il ne le lâche sur ce qui reste de Wraeclast.}{Le trajet qui te conduira jusqu'à la Bête est long et périlleux. Tu es forte pour une mortelle, mais le battement de ce tambour de guerre est si tonitruant que ton cœur d'être humain n'y résistera pas. Nous devrons donc le fortifier en lui insufflant quelque chose de nature divine.

Bien qu'un dieu peut éventuellement mourir, son essence peut s'accrocher à l'existence telle une cacophonie aphone à la périphérie de la perception. Cette essence peut être tienne, et elle galvanisera ta volonté autant qu'elle renforcera ton corps.

J'ai trouvé le premier donneur idéal pour notre dessein : Tukohama, le Père de la Guerre. Dans un Étang autrefois fétide et empoisonné, il a construit une forteresse aussi effroyable que redoutable. Tu devrais lui payer une petite visite avant qu'il ne ramène aussi son fils hideux et qu'il ne le lâche sur ce qui reste de Wraeclast.}

TukohamaLes Karuis étaient un peuple paisible constitué de fermiers et de pêcheurs avant que le destin ne mette le grand Tukohama sur leur route. Ce fut lui qui leur mit les haches de pierre dans les mains et la soif de conquêtes dans le ventre.

À la suite de cette rencontre, les fermiers ont inondé de sang leurs champs asséchés et les pêcheurs se sont débarrassés des poissons qui encombraient leurs cales pour les remplacer par des hordes obnubilées par les terres à conquérir.

Guerre après guerre, une bataille à la fois, Tukohama s'est frayé un chemin jusqu'au sommet d'une montagne de têtes coupées pour atteindre l'immortalité. La hache de Tukohama se nomme Colère, sa lance Avidité, et leurs victimes sont l'esprit et le cœur de tous les Karuis.

TukohamaJe suis Péché, Voleur de la vertu, et c'est mon droit de prendre aux vaincus ce que je désire pour le remettre aux victorieux.

Hélas, ton enveloppe charnelle ne peut résister au feu indomptable de l'état divin. Celui-ci réduirait ton sang en vapeur et calcinerait ta précieuse chair. Ainsi je te conseille de choisir avec sagesse et modestie, car les enjeux actuels sont beaucoup plus importants que tes espoirs et tes rêves insignifiants.

Le Dieu fourchu{J'ai une autre divinité en tête qui pourrait être « persuadée » de faire don d'un peu de son essence au nom de ton édification.

Il s'agit d'Abberath, un vieux bouc dérangé ayant un penchant pour les âmes humaines, dont les sabots arpentent dorénavant l'ancienne route des prisonniers.

As-tu déjà goûté à une âme, Pourfendeur de la Bête ? Non, j'imagine que non. Les poètes parlent d'âmes innocentes, d'âmes torturées, d'âmes pures et d'âmes damnées. Veux-tu savoir quel goût la plupart d'entre elles ont réellement ? Celui du regret, avec un arrière-goût amer dû à l'imprudence et l'inconscience.}{J'ai une autre divinité en tête qui pourrait être « persuadée » de faire don d'un peu de son essence au nom de ton édification.

Il s'agit d'Abberath, un vieux bouc dérangé ayant un penchant pour les âmes humaines, dont les sabots arpentent dorénavant l'ancienne route des prisonniers.

As-tu déjà goûté à une âme, Pourfendeuse de la Bête ? Non, j'imagine que non. Les poètes parlent d'âmes innocentes, d'âmes torturées, d'âmes pures et d'âmes damnées. Veux-tu savoir quel goût la plupart d'entre elles ont réellement ? Celui du regret, avec un arrière-goût amer dû à l'imprudence et l'inconscience.}

AbberathUn alchimiste de renom, dont la raison fut érodée par sa soif d'esprits distillés. Et non, il n'est pas question ici de spiritueux !

Abberath le Roi érudit, dansant sur une scène de feu et de produits chimiques, a usé de tout son savoir pour trouver comment extraire sous forme liquide la force vitale d'un corps à partir de la combustion de la chair ; des libations auxquelles il s'adonna souvent, et avec un plaisir non dissimulé.

Il jeta d'abord son dévolu sur des animaux — des chèvres, en l'occurrence — et c'est donc ainsi que sa cruauté s'avéra être sa malédiction. Du Roi érudit, il devint le Sabot fourchu, le buveur d'âmes. Certains estiment qu'il s'est tourné vers le nectar humain en espérant soigner sa condition. Pour ma part, je crois que sa soif s'est simplement amplifiée en même temps que son immortalité naissante.

Peut-être avait-il conservé en lui une part de sa nature savante, car il semblait fort déterminé à partager sa « sagesse » si durement acquise. En effet, il s'était approprié une princesse, une jolie fille d'une tribu locale qui, neuf mois plus tard, donna naissance à une chose assez peu ragoûtante.

Le Faune, aussi sauvage et pervers que le dieu hirsute en personne. Éduqué selon les voies de son père, le Faune se trouva à son tour plusieurs vierges tout au long de son existence, et c'est ainsi que la race des hommes-chèvres connut son avènement.

AbberathTrouver de bonnes âmes était déjà assez ardu avant que ce vieux bouc à la gorge sèche ne se mette à s'en abreuver. Tu as rendu un noble service à l'humanité.

La Maîtresse marionnettisteLa Marionnettiste était une matriarche révérée qui a su faire grandir sa tribu grâce à l'amour, la paix et la fécondité, jusqu'au jour où ses enfants furent massacrés par les « braves guerriers » de Tukohama.

La perte et le désespoir peuvent infliger des choses terribles à l'esprit. Et surtout, au bout d'un certain temps, l'on risque de s'étrangler avec le fil de ses pensées.

RyslathaUn asticot purulent se tortillant dans la fange fétide des lieux les plus humides. Ryslatha, le ver blanc qui corrompt la terre elle-même tandis que son cœur souhaite plus que tout recréer sa tribu.

Sa tribu fut autrefois des plus prospère et prolifique grâce à la paix et l'amour. Puis, les flammes de Tukohama se sont répandues sur sa terre sacrée, et ses enfants furent massacrés par la folie de la guerre.

Maintenant, la mère immortelle n'a qu'une idée en tête : faire en sorte que ses enfants ne soient plus jamais persécutés. Comment compte-t-elle y parvenir ? En s'assurant que tous les enfants, quels que soient leurs géniteurs, deviennent les siens.

La Maîtresse marionnettisteLes Azmériens croyaient qu'un jour notre monde s'effondrerait sous le poids des rejetons de Ryslatha. Une idée terrifiante qui se révéla heureusement fausse.

Le Roi des EmbrunsLe vieux Tsoagoth, marinant dans une épaisse saumure de lubricité abjecte. C'est sa vanité qui provoqua sa chute, car je crois qu'il s'est revêtu de sa carapace pour dissimuler sa honte au reste du monde.

Il est l'heure pour toi de prendre la mer en direction du Récif où il se cache, de fendre en deux cette carapace, et de te repaître de la chair divine qu'elle contient.

TsoagothLorsque je l'ai rencontré, Tsoagoth était le chef bien-aimé d'une tribu de pêcheurs prospère et étendue. C'est la malédiction d'un sang impur qui le transforma en l'ignoble Roi des Embruns, après qu'il se fut noyé dans un cercle vicieux de dissémination à outrance dans l'espoir vain de se refaire.

En effet, il multiplia les épouses afin d'assurer sa descendance, mais il s'avéra que chacune d'entre elles engendra un monstre. Un roi véritablement noble aurait fini par céder son royaume pour qu'il soit gouverné par du sang plus pur. Hélas, bien qu'on pouvait attribuer à Tsoagoth de nombreuses qualités, la générosité n'en faisait pas partie.

Le Roi des EmbrunsEt c'est ainsi que le Seigneur du sel et des écailles sombra pour de bon pour aller nourrir les poissons nageant parmi les ruines de Tsoatha. Viens, ingère ses fluides divins avant que ceux-ci ne soient emportés par les flots.

Débloquer Pouvoir{Viens ici, petit esprit, calme ta rage et unis-toi à cet exilé, apporte-lui ta force lors de son voyage dans les sombres royaumes de ce monde.}{Viens ici, petit esprit, calme ta rage et unis-toi à cette exilée, apporte-lui ta force lors de son voyage dans les sombres royaumes de ce monde.}

ShavronneLe processus est en marche. Un sombre appétit naissant coule maintenant dans mes veines célestes. Faisons en sorte que ce mince filet devienne torrent. Allons nous cueillir un Grand Inquisiteur.

À l'instar de l'esprit de Shavronne qui s'en est retourné en des lieux qui lui étaient familiers, l'essence de Maligaro s'est réfugiée dans sa propre Chambre des péchés. Je m'empresse toutefois de préciser que les péchés de Maligaro ne s'apparentent pas aux miens ; les transgressions que j'affectionne sont d'un caractère plus naturel que les siennes.

Je t'emmènerais à Phrécia si je le pouvais, seulement j'ai trop déployé d'énergie lorsque je t'ai tiré des griffes de Kitava. Il te faudra trouver ta propre voie, et il en ira de même pour moi. Va, entreprends ton périple sans tarder et, de grâce, tâche d'y survivre. Nous avons encore tant à faire.

RyslathaLes Azmériens croyaient qu'un jour notre monde s'effondrerait sous le poids des rejetons de Ryslatha. Une idée terrifiante qui se révéla heureusement fausse.

L'Inquisiteur MaligaroÀ en juger par cet étrange vaisseau et son capitaine qui ne l'est pas moins, je présume que ton voyage jusqu'ici a été plutôt intéressant.

Maintenant… Il nous faut l'âme de l'Inquisiteur Maligaro. Ce dernier est certainement retourné à son ancienne demeure, mais ses manifestations sont comme les fines volutes de fumée portées par le vent : là un instant, disparues le suivant. Bien que les traînées et les courants fantasmatiques qui régissent en filigrane notre réalité me soient familiers, la position exacte de Maligaro m'échappe toujours.

Tu devrais discuter avec ces désespérés qui s'accrochent à ce pont effondré, et à ce jeune lettré Templier en particulier. Leurs connaissances mondaines pourront peut-être nous aider, là où ma sagesse éclairée ne le peut pas.

L'origine des DieuxIl fut un temps avant l'avènement de la Bête, un temps maintenant submergé par les ombres des mémoires oubliées, où des hommes et des femmes comme toi pouvaient réaliser leur ascension. Grâce à leurs qualités remarquables et à l'adoration de leur peuple, ces rares individus parvenaient à tendre la main dans les brumes mouvantes de l'immortalité pour se saisir du pouvoir de la déification.

Comprends-moi bien, la transcendance n'est jamais aisée. Tout comme les douleurs liées à l'accouchement, elle sent l'agonie, la tragédie et le sacrifice, ce dernier étant habituellement celui de sa propre humanité. C'est ainsi. Ceux d'entre nous qui cherchent le trône immortel vivent assez longtemps pour se voir devenir réellement monstrueux.

RalakeshPartons à la chasse, toi et moi. Et cette fois-ci, ce sera parmi les ruines d'un campement qui t'est familier… Auparavant habité par tes amis, les Azmériens.

Hum… Ralakesh. Cruel, sans pitié, et doté d'une ruse incommensurable. Et malgré tout, il porte en lui une faiblesse significative : une peur qu'il a façonnée en chaînes qui dorénavant l'entravent. Cette terreur, c'est celle d'accumuler trop de connaissances et de voir ces dernières lui filer entre les doigts. Elle le rend irrationnel et donc, vulnérable.

Le Maître au million de visagesRalakesh, l'illustre « Maître d'un million de visages ». Pour ma part, je l'appelle plutôt le « dieu du cache-cache ».

Tandis que les autres divinités faisaient la guerre, propageaient leurs semences et dévastaient des empires entiers, Ralakesh restait perché sur son trône dans son sombre palais d'ébène, étouffé par l'encens, aveuglé par la servitude des siens et rendu sourd par une cacophonie de gongs dénuée de sens.

Heureusement, il n'a jamais eu le courage de regarder par-dessus les remparts qu'il s'était construits, sinon le monde aurait vraiment été dans le pétrin.

RalakeshÀ force de vouloir tout contrôler, on finit par ne plus rien contrôler du tout. Ralakesh n'a jamais vraiment saisi ce concept.

GruthkulJ'ai bien peur que tu doives te rendre dans le plus craint des Fourrés, car c'est là que Gruthkul la désespérée rumine et conspire.

Les Vaal ont anéanti son royaume et ont déposé les corps de ses enfants massacrés à ses pieds. Le chagrin a enveloppé Gruthkul, l'a métamorphosée, a inondé son esprit d'une seule et unique pensée : celle de vouloir partager sa souffrance avec ceux qui ont assassiné ses filles.

Bien que Gruthkul soit de retour, sa santé mentale, elle, ne l'est pas. Or, nulle furie ne surpasse celle d'une mère en deuil.

La Mère du DésespoirJe me demande si Gruthkul pleurerait encore ses enfants si elle apprenait la vérité.

La Tisseuse d'ombres n'avait aucune aspiration particulière jusqu'à ce que les filles de Gruthkul se mettent à conspirer contre elle. Elles avaient vu le pouvoir qu'elle exerçait sur son peuple, ses potions miraculeuses, sa lubricité enivrante.

Elles craignaient Arakaali, elles pensaient qu'elle risquait de compromettre leur héritage. Pourtant, telle est l'étrange particularité des araignées : elles ne quittent jamais leur toile à moins d'y être forcées.

GruthkulCe qu'il y a de tragique, c'est que notre monde et notre espèce puissent faire basculer un sentiment aussi pur et honorable que l'amour d'une mère en une si violente arme de fureur et de carnage.

Il ne me reste plus qu'à espérer que Gruthkul pourra retrouver ses filles pour les bercer, heureuses au creux de ses bras, dans les royaumes au-delà.

ArakaaliUne tentatrice et une prédatrice. Les légendes vaal racontent qu'elle a rampé hors du plus noir des gouffres pendant la création du monde.

En fait, ses débuts ont été bien plus banals. C'était une mortelle, une catin dont les désirs pervers étaient tels qu'ils l'ont transformée à leur image.

La Tisseuse d'ombres, c'est ainsi qu'on l'appelait. Elle se considère comme une classique déesse de l'amour, comme en témoigne son temple des plus romantiques.

C'est là que tu la trouveras. Sache cependant qu'il y a peu de romantisme dans le cœur de cette dame. Du moins, je doute que les cadavres qui ornent maintenant sa carapace voient les choses autrement.

La Tisseuse d'ombresRépondant à l'appel d'une invitation royale, j'ai autrefois rendu visite à la Tisseuse d'ombres en tant qu'émissaire d'une petite et fragile alliance entre dieux ; un euphémisme pour décrire un rassemblement de divinités mineures blotties entre elles, transies de terreur à l'idée de se faire anéantir par celles qui leur étaient supérieures. À cette époque, la reine Arakaali régnait sur un empire, et m'avait invité à contempler la grandeur de son œuvre avec un émerveillement approprié.

Si j'avais su voir au-delà de ce prétexte, j'aurais sans doute compris que par une telle invitation elle comptait en fait m'attirer dans son lit. C'est ainsi que pendant des années, j'ai été prisonnier de ses draps de soie. Certains jours, elle pouvait jouir sans retenue de mes prouesses, tandis que pour certains autres, nous jouissions simplement l'un de l'autre.

Mais cette illusion d'amour et de plaisir ne faisait que voiler une sinistre réalité : je n'étais pas libre de partir. J'ai ainsi dépéri sous la force de son envoûtement jusqu'au jour où l'araignée, trahie par ses mouches, s'est retrouvée emprisonnée à l'intérieur du temple qu'elle avait elle-même si fiévreusement construit.

Arakaali{Plus d'un artiste de descendance azmérienne s'est engouffré dans la triste adoration de cette voluptueuse veuve noire, mais tu as su la regarder droit dans ses yeux hypnotiques pour les lui arracher. Maintenant, elle repose dans son lit de souvenirs sordides... seule.

Une partie de cette araignée rampe toujours au creux de ma main. Une parcelle de pouvoir supplémentaire intéresserait-elle mon cher asservisseur de dieux ?}{Plus d'un artiste de descendance azmérienne s'est engouffré dans la triste adoration de cette voluptueuse veuve noire, mais tu as su la regarder droit dans ses yeux hypnotiques pour les lui arracher. Maintenant, elle repose dans son lit de souvenirs sordides... seule.

Une partie de cette araignée rampe toujours au creux de ma main. Une parcelle de pouvoir supplémentaire intéresserait-elle ma chère asservisseuse de dieux ?}

L'Inquisiteur MaligaroNotre édifice est presque achevé, car il ne nous manque maintenant plus que Doedre Sombrelangue pour le terminer.

Contrairement à ses comparses qui, dans la non-mort, ont ressenti le besoin de retrouver ce qui leur était familier, Doedre est plutôt attirée par les vieilles blessures engendrées par la calamité. Le cataclysme a emporté Sarn pour ne laisser derrière lui que ce qu'un parasite comme elle pourrait se délecter.

Je te reverrai à Sarn, où tu t'occuperas de cette ignoble mégère d'une manière aussi rapide que sanglante, je l'espère.

MaligaroNotre édifice est presque achevé, car il ne nous manque maintenant plus que Doedre Sombrelangue pour le terminer.

Contrairement à ses comparses qui, dans la non-mort, ont ressenti le besoin de retrouver ce qui leur était familier, Doedre est plutôt attirée par les vieilles blessures engendrées par la calamité. Le cataclysme a emporté Sarn pour ne laisser derrière lui que ce qu'un parasite comme elle pourrait se délecter.

Je te reverrai à Sarn, où tu t'occuperas de cette ignoble mégère d'une manière aussi rapide que sanglante, je l'espère.

Doedre SombrelangueDoedre Sombrelangue est l'infection insidieuse qui menace de contaminer la grande et terrible blessure qu'est devenue Sarn.

Cependant, toute certitude que je pouvais avoir quant à sa position exacte a été balayée par la puanteur épouvantable qu'elle dégage. Nous devrons déduire où elle se cache avec l'aide de ceux qui connaissent le mieux le secteur, ces habitants qui s'accrochent à Sarn tels des asticots affamés.

Doedre SombrelangueUne fois de plus, nous nous sommes engouffrés dans la brèche, et une fois de plus nous en sommes ressortis victorieux. Quoique, je dois l'admettre, je n'ai pas particulièrement apprécié la sensation de baigner dans l'âme nauséabonde de cette sorcière. Je me suis senti décidément... souillé.

Qu'à cela ne tienne, notre parcours approche de sa fin. Au nord se trouvent Hautevoie et l'aboutissement de nos efforts pour extraire la Braise noire de ma chère Bête disparue.

Et ce n'est pas trop tôt. La force de Kitava croît d'heure en heure, et plus lui et les autres dieux resteront en ces contrées, plus minces seront les chances de survie de l'humanité.

Le Reflet de la TerreurTu trouveras un vieil ami à moi dans le grotesque petit jardin d'Izaro.

La gueule béante qu'est Yugul… n'est qu'un autoportrait de ce que cette pathétique créature a fini par interpréter comme étant la nature de la peur. Ceux qui posent le regard sur lui voient leurs propres craintes reflétées sur son affreux visage.

YugulChez les Vaal, les érudits semblaient se sentir obligés de trouver les réponses aux questions les plus troublantes et étranges. Yugul faisait partie de ceux-là. En sondant les tréfonds de l'humanité, il en est venu à croire qu'il n'existait pas une expression plus véritablement humaine que la terreur absolue.

Il provoquait la peur chez des enfants pour capturer leurs réactions dans des miroirs magiques de sa propre création, afin de lui permettre d'étudier à loisir leurs expressions horrifiées.

Grâce à cette galerie de « terreurs reflétées », Yugul a appris à comprendre la nature humaine de manière si profonde qu'il a été en mesure de manipuler son ascension dans les échelons de l'autorité vaal et finit par devenir si craint et renommé qu'il a atteint la divinité.

YugulYugul n'était qu'une mise en garde. Pour vraiment comprendre la peur, il faut devenir la peur.

Le Soleil éternelSi nous voulons voir l'aube d'une nouvelle ère pour l'humanité, il faudra montrer au soleil comment se comporter sagement.

Couvrant toute la distance céleste qui sépare la main gauche de Sarn de sa main droite, Solaris brûle de consumer chaque instant de l'existence. N'ayant aucune pensée pour la vie et ses besoins, elle préfèrerait voir le monde se dessécher plutôt que d'entendre raison.

Le soleil doit pouvoir se coucher afin que son lever soit une bénédiction et non une malédiction.

SolarisOrgueilleuse Solaris. Elle détient toute la lumière du monde, et pourtant elle demeure aveuglée par son amour-propre.

Pas une fois ne s'est-elle arrêtée pour mettre en doute la trahison de sa sœur. Elle a préféré se servir des transgressions supposées de Lunaris afin de pouvoir se vanter d'être meilleure et plus honorable que celle-ci ne le serait jamais.

J'imagine qu'il n'y a rien d'étonnant à ce qu'une divinité solaire souhaite se convaincre de sa propre supériorité.

La Lune éternelleNotre chasse divine connaîtra bientôt son zénith sur ce pont abreuvant jusqu'à l'étouffement la grande gorge humide de Sarn.

Lunaris, dans sa froide colère, a oublié que la chaleur du soleil au matin est aussi vitale que la fraîche humidité du soir.

L'empire dont rêve Lunaris est éclairé par la lune et les étoiles scintillantes d'une nuit perpétuelle condamnant la vie à se flétrir.

LunarisL'une des deux sœurs qui régnaient sur la plus peuplée et la plus puissante des vieilles tribus azmériennes. On voyait en Solaris le guide traçant le chemin du soleil à travers le ciel à l'aide de fils d'or chatoyants, tandis que Lunaris veillait sur la croissance et le déclin de la lune avec sa faucille d'argent pur.

C'était une collaboration paisible, jusqu'à ce que le fourbe Tangmazu s'invite sur leur domaine. En retournant la sœur contre la sœur, il provoqua le massacre de milliers de personnes tout en dissimulant la source de leur querelle futile.

N'éprouve pas de pitié pour la lune. C'est une inconsciente froide et distante, bien moins brillante qu'elle ne le pense.

Solaris et Lunaris{Le soleil et la lune s'en retournent à leur place légitime, dégageant enfin notre chemin. Hautevoie est tout droit, Pourfendeur de la Bête, ainsi qu'une dette censée être réglée depuis bien trop longtemps.

Sur cette route se trouveront les déesses de Maraketh qu'il ne nous faudra pas sous-estimer, d'autant plus qu'elles ne verront pas notre entreprise d'un bon œil. Malgré cela, il me faut pénétrer coûte que coûte dans le corps de ma Bête adorée que tu as si aveuglément détruite pour en extraire notre lueur d'espoir.

Il n'existe aucune prophétie ni aucun présage, aucune épopée ni allégorie pouvant garantir ta survie dans ce grand périple qui nous attend. Et n'oublie surtout pas que malgré les apparences, tu demeures certainement, irrévocablement mortel.}{Le soleil et la lune s'en retournent à leur place légitime, dégageant enfin notre chemin. Hautevoie est tout droit, Pourfendeur de la Bête, ainsi qu'une dette censée être réglée depuis bien trop longtemps.

Sur cette route se trouveront les déesses de Maraketh qu'il ne nous faudra pas sous-estimer, d'autant plus qu'elles ne verront pas notre entreprise d'un bon œil. Malgré cela, il me faut pénétrer coûte que coûte dans le corps de ma Bête adorée que tu as si aveuglément détruite pour en extraire notre lueur d'espoir.

Il n'existe aucune prophétie ni aucun présage, aucune épopée ni allégorie pouvant garantir ta survie dans ce grand périple qui nous attend. Et n'oublie surtout pas que malgré les apparences, tu demeures certainement, irrévocablement mortelle.}

DoedreUne fois de plus, nous nous sommes engouffrés dans la brèche, et une fois de plus nous en sommes ressortis victorieux. Quoique, je dois l'admettre, je n'ai pas particulièrement apprécié la sensation de baigner dans l'âme nauséabonde de cette sorcière. Je me suis senti décidément... souillé.

Qu'à cela ne tienne, notre parcours approche de sa fin. Au nord se trouvent Hautevoie et l'aboutissement de nos efforts pour extraire la Braise noire de ma chère Bête disparue.

Et ce n'est pas trop tôt. La force de Kitava croît d'heure en heure, et plus lui et les autres dieux resteront en ces contrées, plus minces seront les chances de survie de l'humanité.

La Braise noireLa Braise noire demeure enfouie au cœur de la chair de ma Bête disparue. Maintenant que la plupart des tunnels de Hautevoie se sont effondrés, nous devons nous creuser un autre chemin à l'intérieur. Je suis parvenu à détecter un point faible dans le flanc de la Bête, une ancienne blessure administrée par le trop ambitieux Vaal, Doryani.

La plaie s'est cicatrisée en une épaisse membrane, mais il nous serait possible de dissoudre cette dernière et de pénétrer à l'intérieur avec la décoction appropriée. Par contre, j'aurai besoin de deux ingrédients d'une extrême rareté pour la préparer.

En effet, notre concoction visqueuse requiert de l'Acide de basilic, un poison violent que l'on retrouve dans le cœur caustique de la créature du même nom, et de la Poudre trarthienne, une substance explosive souvent utilisée lors de l'extraction des Gemmes de vertu.

Avec ces deux âpres ingrédients en ma possession, je serai en mesure de produire une recette capable de passer à travers la membrane de mon familier en décomposition.

La Poudre trarthienne{Tu la trouveras parmi les ruines de la Raffinerie de Hautevoie. La Poudre trarthienne est une version légèrement plus instable de celle que l'on retrouve dans les feux d'artifice et les illuminations de Trarthus. Ce mélange puissant était autrefois utilisé pour creuser les plus épaisses parois rocheuses. Ce composant fournira la force brute à notre mixture.

Il faudra te montrer prudent une fois entré dans la Raffinerie, car le général Adus et l'élite de ses légionnaires y ont trouvé refuge à l'aube du Cataclysme de Malachai. S'ils y sont toujours, ils seront redoutables, parce que la corruption et la mort auront rendu ces hommes encore plus forts qu'ils ne l'étaient lorsqu'ils étaient en vie et en pleine forme.}{Tu la trouveras parmi les ruines de la Raffinerie de Hautevoie. La Poudre trarthienne est une version légèrement plus instable de celle que l'on retrouve dans les feux d'artifice et les illuminations de Trarthus. Ce mélange puissant était autrefois utilisé pour creuser les plus épaisses parois rocheuses. Ce composant fournira la force brute à notre mixture.

Il faudra te montrer prudente une fois entrée dans la Raffinerie, car le général Adus et l'élite de ses légionnaires y ont trouvé refuge à l'aube du Cataclysme de Malachai. S'ils y sont toujours, ils seront redoutables, parce que la corruption et la mort auront rendu ces hommes encore plus forts qu'ils ne l'étaient lorsqu'ils étaient en vie et en pleine forme.}

L'Acide de basilicL'Acide de basilic dort dans le cœur de ces monstres venimeux, des monstres que je ne peux toutefois blâmer pour leur façon d'être.

Ce sont des créatures tragiques dont l'histoire est plus liée à la mienne que je ne le voudrais. Hélas, la création de la Braise noire a engendré des sous-produits des plus malheureux.

Quoi qu'il en soit, nous n'atteindrons jamais nos objectifs si je perds mon temps à me morfondre sur mes erreurs passées.

_take_ingredients_Ainsi donc, mes erreurs ont trouvé leur repos et le puissant général est tombé. Honorons-les tous avec cette décoction…

_take_ingredient1_Ainsi donc, mes erreurs ont trouvé leur repos et le puissant général est tombé. Honorons-les tous avec cette décoction…

_take_ingredient2_Ainsi donc, mes erreurs ont trouvé leur repos et le puissant général est tombé. Honorons-les tous avec cette décoction…

_take_ingredient1_{Tu t'en es bien sorti, mais notre concoction requiert l'Acide et la Poudre. Reviens me voir lorsque tu auras trouvé le second partenaire de notre duo corrosif.}{Tu t'en es bien sortie, mais notre concoction requiert l'Acide et la Poudre. Reviens me voir lorsque tu auras trouvé le second partenaire de notre duo corrosif.}

_take_ingredient2_{Tu t'en es bien sorti, mais notre concoction requiert l'Acide et la Poudre. Reviens me voir lorsque tu auras trouvé le second partenaire de notre duo corrosif.}{Tu t'en es bien sortie, mais notre concoction requiert l'Acide et la Poudre. Reviens me voir lorsque tu auras trouvé le second partenaire de notre duo corrosif.}

La Braise noireMaintenant que j'ai les deux ingrédients à ma disposition, je vais pouvoir nous préparer une tasse de ce dont nous avons besoin. Rien d'aussi corrosif n'a jamais existé, à l'exception de l'humour caustique de ma chère Garukhan.

Retrouvons-nous bientôt vers les mares de sang qui entourent la Lésion, et de là nous pourrons nous brûler un chemin dans le Ventre de la Bête.

GarukhanVoyageuse des vents, Garukhan a arpenté le ciel avec orgueil pour lui piller ses secrets. À ses yeux, la sagesse ne pouvait être trouvée que dans l'œil d'un cyclone.

Je te prie de comprendre que Garukhan n'est pas un être maléfique. Il fut un temps où elle était mon amie et ma compagne. Sa beauté me coupait le souffle tout autant que ses aspirations m'inspiraient. Malheureusement, je me vois forcé d'oublier mes sentiments pour le bien de l'humanité.

Au même titre que le vent érode le grès, les puissances que Garukhan a assujetties lui ont rongé l'esprit ; ainsi, ce n'est pas ma déesse que tu t'apprêtes à tuer. À force de me répéter cette phrase, je finirai peut-être par y croire.

La Reine des VentsJe pleure pour ma pauvre Garukhan. Ensemble, nous avons atteint les plus hauts sommets que ce monde avait à offrir.

Hélas, elle a fini par ne plus pouvoir supporter mon cœur lourd. Je savais que son orgueil serait un jour la tempête qui allait balayer ma précieuse humanité ; en vérité, c'est pour Garukhan que j'ai planté la Braise noire dans les profondeurs de Hautevoie.

Quand il nous est impossible de tuer l'amour, il faut savoir l'endormir.

GarukhanLes horreurs que nous avons apportées me font honte. Garukhan était… compliquée, mais elle était aussi têtue, et jamais elle n'aurait envisagé de changer sa façon d'être.

Nous avons opté pour l'inhumation céleste ; c'est le mieux que nous pouvions faire. Même à l'époque, sa vanité n'avait pas de limites. C'est son ambition qui l'a corrompue, malgré tous mes avertissements.

Vois maintenant où ton ambition t'a amenée, mon amour...

Shakari{Quelque part à l'est du désert maraketh se trouve une Oasis dont les eaux sont protégées des regards indiscrets par une tempête surnaturelle. Celui qui est assez fou pour s'y aventurer risque de voir le sable lui arracher la peau. Et pourtant, j'ai bien peur que tu sois obligé de pénétrer son voile sombre.

La déesse Shakari se cache dans ce blizzard doré, rongée par la vengeance tandis qu'elle ressuscite ses troupes afin de reconstruire son armée — une armée qui a déjà menacé de secouer les fondations même de cette contrée.

Si jamais elle parvenait à reconstituer ses légions, Maraketh serait alors condamné à souffrir de la cruauté de son règne égoïste. Pour l'instant, la tempête est impénétrable même pour moi, mais il doit y avoir un moyen d'y entrer.

Les habitants de Hautevoie connaissent bien le désert et son climat rude. L'un d'entre eux connaît peut-être une façon de disperser cette tempête.}{Quelque part à l'est du désert maraketh se trouve une Oasis dont les eaux sont protégées des regards indiscrets par une tempête surnaturelle. Celui qui est assez fou pour s'y aventurer risque de voir le sable lui arracher la peau. Et pourtant, j'ai bien peur que tu sois obligée de pénétrer son voile sombre.

La déesse Shakari se cache dans ce blizzard doré, rongée par la vengeance tandis qu'elle ressuscite ses troupes afin de reconstruire son armée — une armée qui a déjà menacé de secouer les fondations même de cette contrée.

Si jamais elle parvenait à reconstituer ses légions, Maraketh serait alors condamné à souffrir de la cruauté de son règne égoïste. Pour l'instant, la tempête est impénétrable même pour moi, mais il doit y avoir un moyen d'y entrer.

Les habitants de Hautevoie connaissent bien le désert et son climat rude. L'un d'entre eux connaît peut-être une façon de disperser cette tempête.}

La Reine des SablesCe n'est pas quelque chose dont je parle souvent, mais cette déesse, cette créature, a autrefois été la chair de ma chair et le sang de mon sang, car un jour je suis monté jusque dans les nuages pour tomber dans les bras de leur reine, la magnifique Garukhan.

Si tu crois que le mariage entre mortels est compliqué, imagine celui qui unit des immortels. C'est pourquoi nous avons fini par emprunter des chemins divergents, mais pas avant que ma petite Reine des sables ne naisse dans ce monde d'horreurs et de saletés.

Maintenant, tu saisis l'ampleur de mes souffrances pour le bien de l'humanité, en me voyant mettre ma propre fille sur l'autel sacrificiel.

ShakariLe cœur sensible d'une mère finit toujours par saigner sur les rêves de sa fille. Autrefois une beauté qui embrasait le cœur des hommes comme des femmes, Shakari a vu sa splendeur se muer en désir… d'obtenir le pouvoir de sa mère aérienne.

Par le passé, ma fille est allée chercher ce pouvoir dans les grandes dunes du désert. Grâce à sa détermination caractéristique, elle a fini par le trouver, et il l'a transformé en cette créature tordue que tu as si miséricordieusement abattue.

L'agonie et la honte l'ont poussée à se monter une armée dans ces terres à la chaleur étouffante, et elle serait très certainement parvenue à conquérir le ciel lui-même si la Bête ne l'avait pas endormie dans les limbes paisibles. Et maintenant, elle est à nouveau comme un nourrisson dans son berceau, pour l'éternité.

La BêteLa Braise noire demeure enfouie au cœur de la chair de ma Bête disparue. Maintenant que la plupart des tunnels de Hautevoie se sont effondrés, nous devons nous creuser un autre chemin à l'intérieur. Devant nous se trouve un point faible dans le flanc de la Bête, une ancienne blessure administrée par le trop ambitieux Vaal, Doryani.

La plaie s'est cicatrisée en une épaisse membrane, mais il nous serait possible de dissoudre cette dernière et de pénétrer à l'intérieur avec la décoction appropriée. Par contre, j'aurai besoin de deux ingrédients d'une extrême rareté pour la préparer.

En effet, notre concoction visqueuse requiert de l'Acide de basilic, un poison violent que l'on retrouve dans le cœur caustique de la créature du même nom, et de la Poudre trarthienne, une substance explosive souvent utilisée lors de l'extraction des Gemmes de vertu.

Avec ces deux âpres ingrédients en ma possession, je serai en mesure de produire une recette capable de passer à travers la membrane de mon familier en décomposition.

La BêteNous voici donc arrivés parmi les restes coagulés de ma création… Ironique n'est-ce pas ? Il fut un temps où je plaçais ma Bête sur le piédestal de mon orgueil et de ma joie, et maintenant je t'envoie perforer la carapace de son cœur encrassé.

Je nous ai concocté une potion avec les ingrédients de notre récolte. Je vais l'appliquer sur la membrane affaiblie et te retrouverai dans le cœur noir, où nous pourrons poursuivre notre dessein.

La Braise noireLa Braise est une graine... le noyau noir du cœur de la Bête. C'est l'essence pure et non diluée de la corruption. Tout ce que mon familier a été, toute sa puissance, tous les effets abrutissants qu'il a pu avoir sur nous autres dieux... Tout cela réside au cœur de la Braise noire.

Grâce à elle nous pourrons détruire Kitava. Le dieu autrefois affamé se remplira la panse et sombrera dans le néant. Kitava tombera, et la Braise se dispersera alors comme un simple nuage de cendres sur les toits pavés d'Oriath.

Le Cœur noir{Individuellement, ces âmes que nous transportons n'ont aucune chance de fournir la charge de puissance nécessaire à l'accouchement de notre Braise noire.

Mais une fois réunies… Ces âmes vont changer, elles vont s'entremêler pour ne devenir qu'une seule créature débordante d'animosité. Cette union impie va exciter la Bête et, ainsi, faire sortir la Braise noire de son ventre en décomposition.

Prépare-toi bien, cher ami, car une fois que le bouchon aura sauté de la bouteille, le monde entier sera transformé.}{Individuellement, ces âmes que nous transportons n'ont aucune chance de fournir la charge de puissance nécessaire à l'accouchement de notre Braise noire.

Mais une fois réunies… Ces âmes vont changer, elles vont s'entremêler pour ne devenir qu'une seule créature débordante d'animosité. Cette union impie va exciter la Bête et, ainsi, faire sortir la Braise noire de son ventre en décomposition.

Prépare-toi bien, chère amie, car une fois que le bouchon aura sauté de la bouteille, le monde entier sera transformé.}

Le Cataclysme{Cela n'aurait jamais dû se passer ainsi…

Ma Bête avait été conçue pour être belle, pour devenir le joyau de la couronne ornant la tête de l'humanité. Je… Je voulais donner à votre espèce la chance de connaître enfin la paix, la chance de jouer sur la scène principale de l'existence. La chance de ne plus servir de pions à un panthéon de dieux mesquins et pathétiques...

Elle n'a fait que se défendre. En cela, il faut blâmer le cœur atrophié de ceux qui ont trahi leur propre humanité.

Même moi, je n'ai pu anticiper la série de cataclysmes qui allaient frapper Wraeclast par la faute de mon familier. L'Empire éternel, l'Empire vaal... Que des champs de ruines qui noircissent les pages de l'Histoire. Sans compter tous les autres... Jetés aux quatre vents des âges.

J'ai du sang sur les mains, exilé, le sang de millions d'innocents, et j'ai beau essayer, il m'est impossible de le laver.}{Cela n'aurait jamais dû se passer ainsi…

Ma Bête avait été conçue pour être belle, pour devenir le joyau de la couronne ornant la tête de l'humanité. Je… Je voulais donner à votre espèce la chance de connaître enfin la paix, la chance de jouer sur la scène principale de l'existence. La chance de ne plus servir de pions à un panthéon de dieux mesquins et pathétiques...

Elle n'a fait que se défendre. En cela, il faut blâmer le cœur atrophié de ceux qui ont trahi leur propre humanité.

Même moi, je n'ai pu anticiper la série de cataclysmes qui allaient frapper Wraeclast par la faute de mon familier. L'Empire éternel, l'Empire vaal... Que des champs de ruines qui noircissent les pages de l'Histoire. Sans compter tous les autres... Jetés aux quatre vents des âges.

J'ai du sang sur les mains, exilée, le sang de millions d'innocents, et j'ai beau essayer, il m'est impossible de le laver.}

Le Trio réuniEnfin, notre trio se fusionne pour devenir un seul esprit infâme. Détruis cette créature des ténèbres et débarrasse-nous de cet endroit !

La Braise noire{Quelque chose ne va pas. Oui, on dirait que notre vieil ami Malachai avait un dernier tour dans son sac. Une blessure thaumaturgique infligée dans les cœurs de ma précieuse Bête.

Cela complique les choses, mais pas au point de nous rendre incapables d'agir.

Exilé, écoute-moi bien. Je suis sur le point de libérer les âmes de notre trio impie de leur décanteur.

Leur colère va relâcher plus de puissance que tu n'en as jamais vu auparavant. Il te faudra les détruire l'une après l'autre afin de fusionner leurs restes dans quelque chose d'assez volatile pour attirer la Braise noire hors de son nid.

Tiens-toi prêt.}{Quelque chose ne va pas. Oui, on dirait que notre vieil ami Malachai avait un dernier tour dans son sac. Une blessure thaumaturgique infligée dans les cœurs de ma précieuse Bête.

Cela complique les choses, mais pas au point de nous rendre incapables d'agir.

Exilée, écoute-moi bien. Je suis sur le point de libérer les âmes de notre trio impie de leur décanteur.

Leur colère va relâcher plus de puissance que tu n'en as jamais vu auparavant. Il te faudra les détruire l'une après l'autre afin de fusionner leurs restes dans quelque chose d'assez volatile pour attirer la Braise noire hors de son nid.

Tiens-toi prête.}

Les cœursLes âmes de ces trois-là continuent de nous surprendre ! Vite, les cœurs sont devenus des portails. Entres-y et termine ta mission, bien que je ne sache pas exactement ce que tu trouveras de l'autre côté.

Retrouvailles{Cela fait plaisir de voir que tu as survécu, mon ami, mais il faut dire que tu avais déjà affronté bien pire — l'écume d'un océan en furie ne doit pas représenter un trop danger pour toi !

Oriath est devenue une nécropole infestée par les serviteurs misérables de Kitava pendant notre absence. La situation est bien plus désastreuse que je ne l'avais anticipé.

Nous devons savoir précisément à quoi nous avons affaire avant d'agir. Je t'envoie en tant qu'éclaireur, exilé, le seul qui soit capable de se déplacer parmi les ombres difformes de ce cauchemar. Il te faut à tout prix trouver où se cache Kitava, car c'est à ce moment seulement que nous pourrons lui porter le coup de grâce.}{Cela fait plaisir de voir que tu as survécu, mon amie, mais il faut dire que tu avais déjà affronté bien pire — l'écume d'un océan en furie ne doit pas représenter un trop danger pour toi !

Oriath est devenue une nécropole infestée par les serviteurs misérables de Kitava pendant notre absence. La situation est bien plus désastreuse que je ne l'avais anticipé.

Nous devons savoir précisément à quoi nous avons affaire avant d'agir. Je t'envoie en tant qu'éclaireuse, exilée, la seule qui soit capable de se déplacer parmi les ombres difformes de ce cauchemar. Il te faut à tout prix trouver où se cache Kitava, car c'est à ce moment seulement que nous pourrons lui porter le coup de grâce.}

La Braise noireN'aie crainte, la Braise noire est toujours en ma possession, et elle le demeurera jusqu'à notre ultime confrontation avec Kitava.

Ce carnivore blasphématoire tombera comme un arbre scié dans la plus sombre des forêts, et nous le regarderons brûler tandis qu'Oriath et le reste du monde pousseront un soupir de soulagement.

LillyLilly Roth est une noble… hum, comment dit-on… « friponne » ?

J'ai été témoin de l'ascension et de la chute de nombreux hommes et de nombreuses femmes à travers les âges, et Lilly est en voie de devenir parmi les meilleurs d'entre eux. Je pressens qu'un jour on chantera son nom dans toutes les tavernes du monde.

Je ne dois pas oublier de demeurer dans ses bonnes grâces maintenant qu'elle peut me voir. La belle princesse pirate pourchassant le grand dieu Péché de par le monde ferait une histoire extraordinaire, j'en suis sûr, mais une histoire que je préfèrerais voir rester dans les pages des livres de fiction.

KitavaVoilà bien ce que je craignais. La puissance de Kitava a atteint un niveau insurmontable en notre absence, et ses Cornes nous bloquent l'accès à son râtelier. De toute évidence, le dieu affamé est devenu difficile quant à la nourriture qui doit maintenant atterrir dans sa gorge en pleine expansion...

C'est cette puissance qui m'inquiète. J'ai parlé avec notre ami Bannon ci-présent, l'hôte volontaire de mon frère malavisé. Je savais que nous allions tôt ou tard avoir besoin des services d'Innocence, mais j'espérais que ça ne soit pas aussi tôt. Il semble cependant que nous n'ayons guère le choix.

Nous devons invoquer mon frère endormi à l'intérieur de Bannon, car seule sa pureté pourra venir à bout de la corruption monumentale des Cornes de Kitava.

Bannon{Avant que nous n'allions plus loin, il faut que je t'avoue quelque chose. Bannon ne souhaite pas que j'en parle puisqu'il a déjà donné son accord pour le sacrifice, pourtant je sens que tu devrais savoir…

Une fois que nous aurons invoqué Innocence, que nous l'aurons extirpé de son cocon enfoui au sein de Bannon, celui-ci cessera d'exister. Il ne restera plus que le dieu.

Est-ce que tu comprends ce que cela signifie, exilé ? Si nous poursuivons dans cette voie, Bannon mourra... dans des souffrances atroces — la pureté le brûlera de l'intérieur. Comme je l'ai déjà dit, Bannon a accepté de sacrifier sa vie pour cette cause, alors tu devrais lui faire tes adieux avant que nous ne franchissions le point de non-retour...}{Avant que nous n'allions plus loin, il faut que je t'avoue quelque chose. Bannon ne souhaite pas que j'en parle puisqu'il a déjà donné son accord pour le sacrifice, pourtant je sens que tu devrais savoir…

Une fois que nous aurons invoqué Innocence, que nous l'aurons extirpé de son cocon enfoui au sein de Bannon, celui-ci cessera d'exister. Il ne restera plus que le dieu.

Est-ce que tu comprends ce que cela signifie, exilée ? Si nous poursuivons dans cette voie, Bannon mourra... dans des souffrances atroces — la pureté le brûlera de l'intérieur. Comme je l'ai déjà dit, Bannon a accepté de sacrifier sa vie pour cette cause, alors tu devrais lui faire tes adieux avant que nous ne franchissions le point de non-retour...}

Les DieuxMa propre présence mise à part, je ne sens plus les vibrations d'aucun autre dieu. Peut-être y en a-t-il encore de cachés quelque part ; quoi qu'il en soit, pour l'heure, Wraeclast peut reprendre son souffle.

Cependant, nous devons à présent porter notre attention sur Kitava, qui se gorge des pauvres âmes prisonnières à Oriath. Maintenant que tu t'es abreuvé des miens, leur essence divine coule dans tes veines dans l'attente d'être expurgée sur une victime choisie. Nous ne pouvons qu'espérer qu'elle soit assez puissante pour affronter ce dieu démoniaque.

Kitava{L'heure est arrivée. Il est temps de mettre fin au règne de Kitava. Va, exilé ; ensemble, nous sauverons l'humanité tout entière !}{L'heure est arrivée. Il est temps de mettre fin au règne de Kitava. Va, exilée ; ensemble, nous sauverons l'humanité tout entière !}

Le Symbole de PuretéUn empire n'est rien de plus qu'un étendard planté dans la terre nue. Le moment est venu pour toi de prendre cet étendard et de le dresser sur l'apex de la Cathédrale de Chitus, le sommet de la foi insincère.

Enfonce-le profondément dans la pierre sacrée. Sonne le glas d'un empire dénué de foi et abats le royaume qui cherche à l'engloutir.

Innocence{Péché : Innocence, tu t'es ouvert les yeux, n'est-ce pas ?

Innocence : Petit frère… Je t'en prie, pardonne-moi. C'est comme si j'avais fait le plus horrible des cauchemars… Et maintenant, enfin, la brume du sommeil se dissipe. Tout est clair, à présent. Oh ! Par les dieux, pardonne-moi...

Péché : C'était aussi vrai à l'époque que ça l'est aujourd'hui : toi et moi sommes façonnés de la même chair, nous sommes sortis du même ventre. Tu demandes mon pardon ; je te l'accorde sans hésitation.

Innocence : Mais toutes ces choses atroces que j'ai commises... Les millions de gens que j'ai massacrés...

Péché : Nous y reviendrons plus tard, mais pour l'heure, ton peuple a besoin de toi. Oriath a besoin de toi...

Innocence : ...Non. Je ne peux rester ici parmi ces ruines, parmi tous ces cadavres qui gisent là par ma faute... Ce peuple, c'est de toi et de ton héros dont il a besoin — pas de moi.

Péché : Alors que comptes-tu faire ? Où veux-tu aller ?

Innocence : Je choisis l'isolement. Je partirai au sud, aussi loin au sud qu'une enveloppe charnelle comme celle-ci peut le supporter. Je dois m'exiler pour réfléchir et trouver la rédemption, si toutefois ma conscience me juge digne d'un tel présent.

Péché : Tu irais chercher l'absolution dans les glaces du bout du monde ?

Innocence : Si tu me le permets, oui.

Péché : Alors, pars. Pars en quête de ce que tu désires si ardemment. Effectue un pèlerinage pour retrouver qui tu es. Suis ton propre chemin, mon frère, mais reviens parmi nous un jour.

Innocence : Merci, mon frère.}{Péché : Innocence, tu t'es ouvert les yeux, n'est-ce pas ?

Innocence : Petit frère… Je t'en prie, pardonne-moi. C'est comme si j'avais fait le plus horrible des cauchemars… Et maintenant, enfin, la brume du sommeil se dissipe. Tout est clair, à présent. Oh ! Par les dieux, pardonne-moi...

Péché : C'était aussi vrai à l'époque que ça l'est aujourd'hui : toi et moi sommes façonnés de la même chair, nous sommes sortis du même ventre. Tu demandes mon pardon 

Kitava{C'est terminé… Nous sortons victorieux… C'était peine perdue, ça l'a toujours été ; et pourtant, ton courage nous a permis de traverser cette épreuve.

Je te félicite, mon ami. Ta patrie a beau t'avoir contraint à l'exil, sache que tu auras toujours ta place à ma table. Tu as donné à l'humanité la chance de pouvoir se battre. Bien que les ténèbres recouvrent encore ces contrées, il existe maintenant un rayon de lumière pour la transpercer. Tu as contrecarré l'appétit insatiable de Kitava, et pour cela, jamais plus tu ne seras un exilé ! Non, à présent, tu es un héros dont les prouesses méritent d'être chantées. Que ta légende perdure pour les siècles à venir.

Viens, allons rejoindre les autres, ils auront besoin d'autant de bras que possible pour nettoyer cette cité...}{C'est terminé… Nous sortons victorieux… C'était peine perdue, ça l'a toujours été ; et pourtant, ton courage nous a permis de traverser cette épreuve

Je te félicite, mon amie. Ta patrie a beau t'avoir contraint à l'exil, sache que tu auras toujours ta place à ma table. Tu as donné à l'humanité la chance de pouvoir se battre. Bien que les ténèbres recouvrent encore ces contrées, il existe maintenant un rayon de lumière pour la transpercer. Tu as contrecarré l'appétit insatiable de Kitava, et pour cela, jamais plus tu ne seras une exilée ! Non, à présent, tu es une véritable héroïne dont les prouesses méritent d'être chantées. Que ta légende perdure pour les siècles à venir.

Viens, allons rejoindre les autres, ils auront besoin d'autant de bras que possible pour nettoyer cette cité...}

Sin Directory /161 ⍟

Sin Directory /161 ⍟

CodeNomAudio
SinInnocenceIntro1Je suis Péché, l'Oublié. Si seulement l'humanité pouvait aussi oublier tous les autres de mes congénères... Avec ton aide, ce jour viendra peut-être, éventuellement.

Mais il y a plus urgent. Car la lumière jadis éblouissante a été éteinte et l'obscurité se déverse dans le vide qu'elle a laissé. Les désespérés et les dépravés préparent un festin pour leur seigneur, Kitava l'Affamé.
SinInnocenceIntro2Si Kitava devait accepter leur invitation, il n'existerait alors qu'une mince lueur d'espoir capable de nous sauver : le Symbole de Pureté de mon frère.

Tu le trouveras dans les couloirs étouffants de la révérence des Templiers. Il te servira de torche lorsque la nuit sera tombée pour de bon.
SinInnocenceQuestLe Symbole de Pureté gît au cœur de l'Ossuaire des Templiers avec les morts pour compagnie.

C'est une arme de dernier recours cruelle pour laquelle Innocence s'est littéralement saigné en la renforçant de son propre fluide vital. Le Symbole fut créé pour servir d'instrument de châtiment et de purification au nom de la vertu, ou du moins de l'idée que mon frère se fait de cette dernière.

Innocence a trouvé son plus dévoué serviteur en la personne du premier Haut templier, et lui a par conséquent fait don du Symbole afin qu'il puisse l'utiliser en période de grande nécessité. « Grande nécessité » aux yeux des fidèles d'Innocence du moins, le bien-être général de l'humanité n'ayant jamais été une véritable préoccupation pour mon frère.
SinInnocenceKitavaJe n'ai jamais oublié mon humanité malgré ma divine condition. Je chéris toujours ce que j'ai autrefois été. Inversement, Kitava ne se souvient de rien et n'a de pensées que pour son appétit et sa cupidité. C'est un estomac sans fond, aux parois hérissées de crocs acérés, qui se tord de faim.

Alors que les autres dieux reviennent sur le continent et se battent pour les rares vestiges du passé qui subsistent, Kitava a la civilisation la plus puissante et la plus féconde de notre ère à sa disposition. Il peut se nourrir quand il le souhaite, gagnant en force à chaque bouchée. Kitava s'emparera bientôt d'Oriath, et lorsque cela arrivera, même les autres dieux ne pourront plus l'atteindre.
SinOnInnocenceIl vit, si l'on peut dire. Ce petit corps prétentieux qu'il occupait ne servait qu'à encourager ses sottises divines. Je lui ai procuré un hôte plus… sensible, qui devrait pouvoir contenir ses excès et tempérer son égo si fragile.

Entends-moi bien, mon frère ! « D'un esprit de plomb à un coeur d'or, ton âme sera liée, ton courroux sera mort. »
SinPCHasSignUn empire n'est rien de plus qu'un étendard planté dans la terre nue. Le moment est venu pour toi de prendre cet étendard et de le dresser sur l'apex de la Cathédrale de Chitus, le sommet de la foi insincère.

Enfonce-le profondément dans la pierre sacrée. Sonne le glas d'un empire dénué de foi et abats le royaume qui cherche à l'engloutir.
SinPCRescueLa flamme de l'espoir peut vaciller, mais ne peut être éteinte !
SinKitavaFailed{Il n'y a pas de honte à devoir s'incliner devant un dieu. La honte ne réside que dans le refus de se relever. Toi, tu es destiné à non seulement te relever, mais à t'envoler. Telle est la vision qu'il m'est permis d'avoir.

Tu grimperas au point culminant de ton échec le plus grand, et de là tu sauras cueillir un infime soupçon d'espoir de la gueule béante du désespoir immortel.

Non loin d'ici, un navire s'apprête à lever les voiles pour le Guet d'Œil de Lion. Assure-toi d'être du voyage.}{Il n'y a pas de honte à devoir s'incliner devant un dieu. La honte ne réside que dans le refus de se relever. Toi, tu es destinée à non seulement te relever, mais à t'envoler. Telle est la vision qu'il m'est permis d'avoir.

Tu grimperas au point culminant de ton échec le plus grand, et de là tu sauras cueillir un infime soupçon d'espoir de la gueule béante du désespoir immortel.

Non loin d'ici, un navire s'apprête à lever les voiles pour le Guet d'Œil de Lion. Assure-toi d'être du voyage.}
SinShavronneQuest{Malgré tous tes efforts pour nous en priver, Pourfendeur de la Bête, une parcelle d'espoir demeure en la Braise noire, la graine à partir de laquelle a germé la Bête.

Bien que jamais plus elle ne donnera vie à une créature aussi grandiose, un résidu de sa puissance subsiste. Une trace assez conséquente pour nous donner une chance de vaincre Kitava l'insatiable.

Comment obtenir cette Braise noire ? Trois cœurs furent réduits au silence ; trois cœurs devront pouvoir chanter à nouveau, pour une dernière fois. C'est grâce à cette ultime lueur de vie vacillante que notre graine salvatrice pourra germer. Trois âmes fortes qui me serviront à attiser les flammes, voilà tout ce dont j'ai besoin.

Shavronne d'Umbra. L'Inquisiteur Maligaro. Doedre Sombrelangue. Trois esprits d'une vigueur et d'une ténacité presque incommensurable libérés par le dernier soupir de la Bête. Que la récolte commence !

Shavronne est retournée chez elle, à Axiom. Nous allons lui offrir la plus chaleureuse des bienvenues — à la hauteur de ce qu'elle mérite.}{Malgré tous tes efforts pour nous en priver, Pourfendeuse de la Bête, une parcelle d'espoir demeure en la Braise noire, la graine à partir de laquelle a germé la Bête.

Bien que jamais plus elle ne donnera vie à une créature aussi grandiose, un résidu de sa puissance subsiste. Une trace assez conséquente pour nous donner une chance de vaincre Kitava l'insatiable.

Comment obtenir cette Braise noire ? Trois cœurs furent réduits au silence ; trois cœurs devront pouvoir chanter à nouveau, pour une dernière fois. C'est grâce à cette ultime lueur de vie vacillante que notre graine salvatrice pourra germer. Trois âmes fortes qui me serviront à attiser les flammes, voilà tout ce dont j'ai besoin.

Shavronne d'Umbra. L'Inquisiteur Maligaro. Doedre Sombrelangue. Trois esprits d'une vigueur et d'une ténacité presque incommensurable libérés par le dernier soupir de la Bête. Que la récolte commence !

Shavronne est retournée chez elle, à Axiom. Nous allons lui offrir la
SinShavronneRewardLe processus est en marche. Un sombre appétit naissant coule maintenant dans mes veines célestes. Faisons en sorte que ce mince filet devienne torrent. Allons nous cueillir un Grand Inquisiteur.

À l'instar de l'esprit de Shavronne qui s'en est retourné en des lieux qui lui étaient familiers, l'essence de Maligaro s'est réfugiée dans sa propre Chambre des péchés. Je m'empresse toutefois de préciser que les péchés de Maligaro ne s'apparentent pas aux miens ; les transgressions que j'affectionne sont d'un caractère plus naturel que les siennes.

Je t'emmènerais à Phrécia si je le pouvais, seulement j'ai trop déployé d'énergie lorsque je t'ai tiré des griffes de Kitava. Il te faudra trouver ta propre voie, et il en ira de même pour moi. Va, entreprends ton périple sans tarder et, de grâce, tâche d'y survivre. Nous avons encore tant à faire.
SinOnShavronnePour qu'il nous soit d'une quelconque utilité, l'esprit de la dame d'Umbra doit d'abord être arraché à son enveloppe charnelle si l'on veut le rattacher à notre noble cause. Telle est la tâche qui t'incombe.

Je m'assurerai ensuite de négocier les termes de sa coopération. En un baiser tragique et une étreinte prolongée, j'aspirerai son essence comme s'il s'agissait du doux souffle d'une amante.

La situation exige un énorme sacrifice pour tous les partis impliqués. Heureusement pour toi, je ne te demande que ce tu sais faire de mieux : tuer.
SinOnShavronneSoulL'ambition est le fléau de la condition mortelle. C'est grâce à elle si nous autres dieux avons transcendé la boue épaisse et le sang vicié de nos existences antérieures. C'est l'ambition qui nous a amenés à nous nourrir de la soumission des autres.

L'âme de Shavronne est composée d'une part d'ambition et de deux parts de passion brute démesurée. Une étincelle si volatile brûlera d'une manière aussi brève qu'éblouissante dans même les cœurs les plus endurcis.
SinOnGodsJe vais te le dire sans ambages puisque, en vérité, tout découle du simple fait d'avoir semé une graine dans la terre. Sache que les dieux sont de retour parce que tu as éliminé l'unique créature capable de les en empêcher. Celle que vous appelez « la Bête ».

Ce fut moi qui plantai autrefois cette semence dans la terre fertile se trouvant sous Hautevoie. Ce fut moi qui la fis pousser, et qui la vis atteindre sa maturité tandis que je succombais à ses pouvoirs apaisants. C'est ainsi que nous autres dieux fûmes poussés au sommeil dans les ténèbres, contraints de laisser notre immortalité se consumer dans les songes sous le regard bienveillant de la Bête.

J'aimerais tant que nous retournions tous à cet état de plénitude absolue, mais mes frères et sœurs divins ne se soumettront plus jamais au bannissement. Ils ont goûté à la liberté retrouvée, et dorénavant ils ne lâcheront prise sur ce monde que si on l'arrache des mains de leurs cadavres.
SinOnBeastLa Bête n'a jamais été un maître cruel. Elle n'a jamais voulu détruire, corrompre ou même terroriser qui que ce soit. Elle n'existait que pour exister, tout simplement. Je l'avais conçue ainsi.

Malheureusement, en négligeant de lui insuffler le sens de l'ambition, je l'ai rendue vulnérable à celle de nombreux autres individus : la reine Atziri et Doryani, l'empereur Chitus et Malachai, ainsi que plusieurs les ayant précédés.

J'ai créé une Bête qui devait libérer l'humanité de la tyrannie des dieux ; pourtant, fournir à l'humanité le moyen parfait de se tyranniser elle-même est tout ce que je suis parvenu à accomplir.
SinOnTukohamaQuest{Le trajet qui te conduira jusqu'à la Bête est long et périlleux. Tu es fort pour un mortel, mais le battement de ce tambour de guerre est si tonitruant que ton cœur d'être humain n'y résistera pas. Nous devrons donc le fortifier en lui insufflant quelque chose de nature divine.

Bien qu'un dieu peut éventuellement mourir, son essence peut s'accrocher à l'existence telle une cacophonie aphone à la périphérie de la perception. Cette essence peut être tienne, et elle galvanisera ta volonté autant qu'elle renforcera ton corps.

J'ai trouvé le premier donneur idéal pour notre dessein : Tukohama, le Père de la Guerre. Dans un Étang autrefois fétide et empoisonné, il a construit une forteresse aussi effroyable que redoutable. Tu devrais lui payer une petite visite avant qu'il ne ramène aussi son fils hideux et qu'il ne le lâche sur ce qui reste de Wraeclast.}{Le trajet qui te conduira jusqu'à la Bête est long et périlleux. Tu es forte pour une mortelle, mais le battement de ce tambour de guerre est si tonitruant que ton cœur d'être humain n'y résistera pas. Nous devrons donc le fortifier en lui insufflant quelque chose de nature divine.

Bien qu'un dieu peut éventuellement mourir, son essence peut s'accrocher à l'existence telle une cacophonie aphone à la périphérie de la perception. Cette essence peut être tienne, et elle galvanisera ta volonté autant qu'elle renforcera ton corps.

J'ai trouvé le premier donneur idéal pour notre dessein : Tukohama, le Père de la Guerre. Dans un Étang autrefois fétide et empoisonné, il a construit une forteresse aussi effroyable que redoutable. Tu devrais lui payer une petite visite avant qu'il ne ramène aussi son fils hideux et qu'il ne le lâche sur ce qui reste de Wraeclast.}
SinOnTukohamaOriginLes Karuis étaient un peuple paisible constitué de fermiers et de pêcheurs avant que le destin ne mette le grand Tukohama sur leur route. Ce fut lui qui leur mit les haches de pierre dans les mains et la soif de conquêtes dans le ventre.

À la suite de cette rencontre, les fermiers ont inondé de sang leurs champs asséchés et les pêcheurs se sont débarrassés des poissons qui encombraient leurs cales pour les remplacer par des hordes obnubilées par les terres à conquérir.

Guerre après guerre, une bataille à la fois, Tukohama s'est frayé un chemin jusqu'au sommet d'une montagne de têtes coupées pour atteindre l'immortalité. La hache de Tukohama se nomme Colère, sa lance Avidité, et leurs victimes sont l'esprit et le cœur de tous les Karuis.
SinTukohamaRewardJe suis Péché, Voleur de la vertu, et c'est mon droit de prendre aux vaincus ce que je désire pour le remettre aux victorieux.

Hélas, ton enveloppe charnelle ne peut résister au feu indomptable de l'état divin. Celui-ci réduirait ton sang en vapeur et calcinerait ta précieuse chair. Ainsi je te conseille de choisir avec sagesse et modestie, car les enjeux actuels sont beaucoup plus importants que tes espoirs et tes rêves insignifiants.
SinOnAberrathQuest{J'ai une autre divinité en tête qui pourrait être « persuadée » de faire don d'un peu de son essence au nom de ton édification.

Il s'agit d'Abberath, un vieux bouc dérangé ayant un penchant pour les âmes humaines, dont les sabots arpentent dorénavant l'ancienne route des prisonniers.

As-tu déjà goûté à une âme, Pourfendeur de la Bête ? Non, j'imagine que non. Les poètes parlent d'âmes innocentes, d'âmes torturées, d'âmes pures et d'âmes damnées. Veux-tu savoir quel goût la plupart d'entre elles ont réellement ? Celui du regret, avec un arrière-goût amer dû à l'imprudence et l'inconscience.}{J'ai une autre divinité en tête qui pourrait être « persuadée » de faire don d'un peu de son essence au nom de ton édification.

Il s'agit d'Abberath, un vieux bouc dérangé ayant un penchant pour les âmes humaines, dont les sabots arpentent dorénavant l'ancienne route des prisonniers.

As-tu déjà goûté à une âme, Pourfendeuse de la Bête ? Non, j'imagine que non. Les poètes parlent d'âmes innocentes, d'âmes torturées, d'âmes pures et d'âmes damnées. Veux-tu savoir quel goût la plupart d'entre elles ont réellement ? Celui du regret, avec un arrière-goût amer dû à l'imprudence et l'inconscience.}
SinOnAberrathOriginUn alchimiste de renom, dont la raison fut érodée par sa soif d'esprits distillés. Et non, il n'est pas question ici de spiritueux !

Abberath le Roi érudit, dansant sur une scène de feu et de produits chimiques, a usé de tout son savoir pour trouver comment extraire sous forme liquide la force vitale d'un corps à partir de la combustion de la chair ; des libations auxquelles il s'adonna souvent, et avec un plaisir non dissimulé.

Il jeta d'abord son dévolu sur des animaux — des chèvres, en l'occurrence — et c'est donc ainsi que sa cruauté s'avéra être sa malédiction. Du Roi érudit, il devint le Sabot fourchu, le buveur d'âmes. Certains estiment qu'il s'est tourné vers le nectar humain en espérant soigner sa condition. Pour ma part, je crois que sa soif s'est simplement amplifiée en même temps que son immortalité naissante.

Peut-être avait-il conservé en lui une part de sa nature savante, car il semblait fort déterminé à partager sa « sagesse » si durement acquise. En effet, il s'était approprié une princesse, une jolie fille d'une tribu locale qui, neuf mois plus tard, donna naissance à une chose assez peu ragoûtante.

Le Faune, aussi sauvage et pervers que le dieu hirsute en personne. Éduqué selon les voies de son père, le Faune se trouva à son tour plusieurs vierges tout au long de son existence, et c'est ainsi que la race des hommes-chèvres connut son avènement.
SinAberrathRewardTrouver de bonnes âmes était déjà assez ardu avant que ce vieux bouc à la gorge sèche ne se mette à s'en abreuver. Tu as rendu un noble service à l'humanité.
SinOnRyslathaQuestLa Marionnettiste était une matriarche révérée qui a su faire grandir sa tribu grâce à l'amour, la paix et la fécondité, jusqu'au jour où ses enfants furent massacrés par les « braves guerriers » de Tukohama.

La perte et le désespoir peuvent infliger des choses terribles à l'esprit. Et surtout, au bout d'un certain temps, l'on risque de s'étrangler avec le fil de ses pensées.
SinOnRyslathaOriginUn asticot purulent se tortillant dans la fange fétide des lieux les plus humides. Ryslatha, le ver blanc qui corrompt la terre elle-même tandis que son cœur souhaite plus que tout recréer sa tribu.

Sa tribu fut autrefois des plus prospère et prolifique grâce à la paix et l'amour. Puis, les flammes de Tukohama se sont répandues sur sa terre sacrée, et ses enfants furent massacrés par la folie de la guerre.

Maintenant, la mère immortelle n'a qu'une idée en tête : faire en sorte que ses enfants ne soient plus jamais persécutés. Comment compte-t-elle y parvenir ? En s'assurant que tous les enfants, quels que soient leurs géniteurs, deviennent les siens.
SinRyslathaRewardLes Azmériens croyaient qu'un jour notre monde s'effondrerait sous le poids des rejetons de Ryslatha. Une idée terrifiante qui se révéla heureusement fausse.
SinOnBrineKingQuestLe vieux Tsoagoth, marinant dans une épaisse saumure de lubricité abjecte. C'est sa vanité qui provoqua sa chute, car je crois qu'il s'est revêtu de sa carapace pour dissimuler sa honte au reste du monde.

Il est l'heure pour toi de prendre la mer en direction du Récif où il se cache, de fendre en deux cette carapace, et de te repaître de la chair divine qu'elle contient.
SinOnBrineKingOriginLorsque je l'ai rencontré, Tsoagoth était le chef bien-aimé d'une tribu de pêcheurs prospère et étendue. C'est la malédiction d'un sang impur qui le transforma en l'ignoble Roi des Embruns, après qu'il se fut noyé dans un cercle vicieux de dissémination à outrance dans l'espoir vain de se refaire.

En effet, il multiplia les épouses afin d'assurer sa descendance, mais il s'avéra que chacune d'entre elles engendra un monstre. Un roi véritablement noble aurait fini par céder son royaume pour qu'il soit gouverné par du sang plus pur. Hélas, bien qu'on pouvait attribuer à Tsoagoth de nombreuses qualités, la générosité n'en faisait pas partie.
SinBrineKingRewardEt c'est ainsi que le Seigneur du sel et des écailles sombra pour de bon pour aller nourrir les poissons nageant parmi les ruines de Tsoatha. Viens, ingère ses fluides divins avant que ceux-ci ne soient emportés par les flots.
SinMaligaroQuestÀ en juger par cet étrange vaisseau et son capitaine qui ne l'est pas moins, je présume que ton voyage jusqu'ici a été plutôt intéressant.

Maintenant… Il nous faut l'âme de l'Inquisiteur Maligaro. Ce dernier est certainement retourné à son ancienne demeure, mais ses manifestations sont comme les fines volutes de fumée portées par le vent : là un instant, disparues le suivant. Bien que les traînées et les courants fantasmatiques qui régissent en filigrane notre réalité me soient familiers, la position exacte de Maligaro m'échappe toujours.

Tu devrais discuter avec ces désespérés qui s'accrochent à ce pont effondré, et à ce jeune lettré Templier en particulier. Leurs connaissances mondaines pourront peut-être nous aider, là où ma sagesse éclairée ne le peut pas.
SinMaligaroRewardNotre édifice est presque achevé, car il ne nous manque maintenant plus que Doedre Sombrelangue pour le terminer.

Contrairement à ses comparses qui, dans la non-mort, ont ressenti le besoin de retrouver ce qui leur était familier, Doedre est plutôt attirée par les vieilles blessures engendrées par la calamité. Le cataclysme a emporté Sarn pour ne laisser derrière lui que ce qu'un parasite comme elle pourrait se délecter.

Je te reverrai à Sarn, où tu t'occuperas de cette ignoble mégère d'une manière aussi rapide que sanglante, je l'espère.
SinOnGodOriginsIl fut un temps avant l'avènement de la Bête, un temps maintenant submergé par les ombres des mémoires oubliées, où des hommes et des femmes comme toi pouvaient réaliser leur ascension. Grâce à leurs qualités remarquables et à l'adoration de leur peuple, ces rares individus parvenaient à tendre la main dans les brumes mouvantes de l'immortalité pour se saisir du pouvoir de la déification.

Comprends-moi bien, la transcendance n'est jamais aisée. Tout comme les douleurs liées à l'accouchement, elle sent l'agonie, la tragédie et le sacrifice, ce dernier étant habituellement celui de sa propre humanité. C'est ainsi. Ceux d'entre nous qui cherchent le trône immortel vivent assez longtemps pour se voir devenir réellement monstrueux.
SinOnRalakeshQuestPartons à la chasse, toi et moi. Et cette fois-ci, ce sera parmi les ruines d'un campement qui t'est familier… Auparavant habité par tes amis, les Azmériens.

Hum… Ralakesh. Cruel, sans pitié, et doté d'une ruse incommensurable. Et malgré tout, il porte en lui une faiblesse significative : une peur qu'il a façonnée en chaînes qui dorénavant l'entravent. Cette terreur, c'est celle d'accumuler trop de connaissances et de voir ces dernières lui filer entre les doigts. Elle le rend irrationnel et donc, vulnérable.
SinOnRalakeshOriginRalakesh, l'illustre « Maître d'un million de visages ». Pour ma part, je l'appelle plutôt le « dieu du cache-cache ».

Tandis que les autres divinités faisaient la guerre, propageaient leurs semences et dévastaient des empires entiers, Ralakesh restait perché sur son trône dans son sombre palais d'ébène, étouffé par l'encens, aveuglé par la servitude des siens et rendu sourd par une cacophonie de gongs dénuée de sens.

Heureusement, il n'a jamais eu le courage de regarder par-dessus les remparts qu'il s'était construits, sinon le monde aurait vraiment été dans le pétrin.
SinRalakeshRewardÀ force de vouloir tout contrôler, on finit par ne plus rien contrôler du tout. Ralakesh n'a jamais vraiment saisi ce concept.
SinOnGruthkulQuestJ'ai bien peur que tu doives te rendre dans le plus craint des Fourrés, car c'est là que Gruthkul la désespérée rumine et conspire.

Les Vaal ont anéanti son royaume et ont déposé les corps de ses enfants massacrés à ses pieds. Le chagrin a enveloppé Gruthkul, l'a métamorphosée, a inondé son esprit d'une seule et unique pensée : celle de vouloir partager sa souffrance avec ceux qui ont assassiné ses filles.

Bien que Gruthkul soit de retour, sa santé mentale, elle, ne l'est pas. Or, nulle furie ne surpasse celle d'une mère en deuil.
SinOnGruthkulOriginJe me demande si Gruthkul pleurerait encore ses enfants si elle apprenait la vérité.

La Tisseuse d'ombres n'avait aucune aspiration particulière jusqu'à ce que les filles de Gruthkul se mettent à conspirer contre elle. Elles avaient vu le pouvoir qu'elle exerçait sur son peuple, ses potions miraculeuses, sa lubricité enivrante.

Elles craignaient Arakaali, elles pensaient qu'elle risquait de compromettre leur héritage. Pourtant, telle est l'étrange particularité des araignées : elles ne quittent jamais leur toile à moins d'y être forcées.
SinGruthkulRewardCe qu'il y a de tragique, c'est que notre monde et notre espèce puissent faire basculer un sentiment aussi pur et honorable que l'amour d'une mère en une si violente arme de fureur et de carnage.

Il ne me reste plus qu'à espérer que Gruthkul pourra retrouver ses filles pour les bercer, heureuses au creux de ses bras, dans les royaumes au-delà.
SinOnArakaaliQuestUne tentatrice et une prédatrice. Les légendes vaal racontent qu'elle a rampé hors du plus noir des gouffres pendant la création du monde.

En fait, ses débuts ont été bien plus banals. C'était une mortelle, une catin dont les désirs pervers étaient tels qu'ils l'ont transformée à leur image.

La Tisseuse d'ombres, c'est ainsi qu'on l'appelait. Elle se considère comme une classique déesse de l'amour, comme en témoigne son temple des plus romantiques.

C'est là que tu la trouveras. Sache cependant qu'il y a peu de romantisme dans le cœur de cette dame. Du moins, je doute que les cadavres qui ornent maintenant sa carapace voient les choses autrement.
SinOnArakaaliOriginRépondant à l'appel d'une invitation royale, j'ai autrefois rendu visite à la Tisseuse d'ombres en tant qu'émissaire d'une petite et fragile alliance entre dieux ; un euphémisme pour décrire un rassemblement de divinités mineures blotties entre elles, transies de terreur à l'idée de se faire anéantir par celles qui leur étaient supérieures. À cette époque, la reine Arakaali régnait sur un empire, et m'avait invité à contempler la grandeur de son œuvre avec un émerveillement approprié.

Si j'avais su voir au-delà de ce prétexte, j'aurais sans doute compris que par une telle invitation elle comptait en fait m'attirer dans son lit. C'est ainsi que pendant des années, j'ai été prisonnier de ses draps de soie. Certains jours, elle pouvait jouir sans retenue de mes prouesses, tandis que pour certains autres, nous jouissions simplement l'un de l'autre.

Mais cette illusion d'amour et de plaisir ne faisait que voiler une sinistre réalité : je n'étais pas libre de partir. J'ai ainsi dépéri sous la force de son envoûtement jusqu'au jour où l'araignée, trahie par ses mouches, s'est retrouvée emprisonnée à l'intérieur du temple qu'elle avait elle-même si fiévreusement construit.
SinArakaaliReward{Plus d'un artiste de descendance azmérienne s'est engouffré dans la triste adoration de cette voluptueuse veuve noire, mais tu as su la regarder droit dans ses yeux hypnotiques pour les lui arracher. Maintenant, elle repose dans son lit de souvenirs sordides... seule.

Une partie de cette araignée rampe toujours au creux de ma main. Une parcelle de pouvoir supplémentaire intéresserait-elle mon cher asservisseur de dieux ?}{Plus d'un artiste de descendance azmérienne s'est engouffré dans la triste adoration de cette voluptueuse veuve noire, mais tu as su la regarder droit dans ses yeux hypnotiques pour les lui arracher. Maintenant, elle repose dans son lit de souvenirs sordides... seule.

Une partie de cette araignée rampe toujours au creux de ma main. Une parcelle de pouvoir supplémentaire intéresserait-elle ma chère asservisseuse de dieux ?}
SinDoedreQuestDoedre Sombrelangue est l'infection insidieuse qui menace de contaminer la grande et terrible blessure qu'est devenue Sarn.

Cependant, toute certitude que je pouvais avoir quant à sa position exacte a été balayée par la puanteur épouvantable qu'elle dégage. Nous devrons déduire où elle se cache avec l'aide de ceux qui connaissent le mieux le secteur, ces habitants qui s'accrochent à Sarn tels des asticots affamés.
SinDoedreRewardUne fois de plus, nous nous sommes engouffrés dans la brèche, et une fois de plus nous en sommes ressortis victorieux. Quoique, je dois l'admettre, je n'ai pas particulièrement apprécié la sensation de baigner dans l'âme nauséabonde de cette sorcière. Je me suis senti décidément... souillé.

Qu'à cela ne tienne, notre parcours approche de sa fin. Au nord se trouvent Hautevoie et l'aboutissement de nos efforts pour extraire la Braise noire de ma chère Bête disparue.

Et ce n'est pas trop tôt. La force de Kitava croît d'heure en heure, et plus lui et les autres dieux resteront en ces contrées, plus minces seront les chances de survie de l'humanité.
SinYugulQuestTu trouveras un vieil ami à moi dans le grotesque petit jardin d'Izaro.

La gueule béante qu'est Yugul… n'est qu'un autoportrait de ce que cette pathétique créature a fini par interpréter comme étant la nature de la peur. Ceux qui posent le regard sur lui voient leurs propres craintes reflétées sur son affreux visage.
SinOnYugulOriginChez les Vaal, les érudits semblaient se sentir obligés de trouver les réponses aux questions les plus troublantes et étranges. Yugul faisait partie de ceux-là. En sondant les tréfonds de l'humanité, il en est venu à croire qu'il n'existait pas une expression plus véritablement humaine que la terreur absolue.

Il provoquait la peur chez des enfants pour capturer leurs réactions dans des miroirs magiques de sa propre création, afin de lui permettre d'étudier à loisir leurs expressions horrifiées.

Grâce à cette galerie de « terreurs reflétées », Yugul a appris à comprendre la nature humaine de manière si profonde qu'il a été en mesure de manipuler son ascension dans les échelons de l'autorité vaal et finit par devenir si craint et renommé qu'il a atteint la divinité.
SinYugulRewardYugul n'était qu'une mise en garde. Pour vraiment comprendre la peur, il faut devenir la peur.
SinOnSolarisSi nous voulons voir l'aube d'une nouvelle ère pour l'humanité, il faudra montrer au soleil comment se comporter sagement.

Couvrant toute la distance céleste qui sépare la main gauche de Sarn de sa main droite, Solaris brûle de consumer chaque instant de l'existence. N'ayant aucune pensée pour la vie et ses besoins, elle préfèrerait voir le monde se dessécher plutôt que d'entendre raison.

Le soleil doit pouvoir se coucher afin que son lever soit une bénédiction et non une malédiction.
SinOnSolarisOriginOrgueilleuse Solaris. Elle détient toute la lumière du monde, et pourtant elle demeure aveuglée par son amour-propre.

Pas une fois ne s'est-elle arrêtée pour mettre en doute la trahison de sa sœur. Elle a préféré se servir des transgressions supposées de Lunaris afin de pouvoir se vanter d'être meilleure et plus honorable que celle-ci ne le serait jamais.

J'imagine qu'il n'y a rien d'étonnant à ce qu'une divinité solaire souhaite se convaincre de sa propre supériorité.
SinOnLunarisNotre chasse divine connaîtra bientôt son zénith sur ce pont abreuvant jusqu'à l'étouffement la grande gorge humide de Sarn.

Lunaris, dans sa froide colère, a oublié que la chaleur du soleil au matin est aussi vitale que la fraîche humidité du soir.

L'empire dont rêve Lunaris est éclairé par la lune et les étoiles scintillantes d'une nuit perpétuelle condamnant la vie à se flétrir.
SinOnLunarisOriginL'une des deux sœurs qui régnaient sur la plus peuplée et la plus puissante des vieilles tribus azmériennes. On voyait en Solaris le guide traçant le chemin du soleil à travers le ciel à l'aide de fils d'or chatoyants, tandis que Lunaris veillait sur la croissance et le déclin de la lune avec sa faucille d'argent pur.

C'était une collaboration paisible, jusqu'à ce que le fourbe Tangmazu s'invite sur leur domaine. En retournant la sœur contre la sœur, il provoqua le massacre de milliers de personnes tout en dissimulant la source de leur querelle futile.

N'éprouve pas de pitié pour la lune. C'est une inconsciente froide et distante, bien moins brillante qu'elle ne le pense.
SinSolarisLunarisReward{Le soleil et la lune s'en retournent à leur place légitime, dégageant enfin notre chemin. Hautevoie est tout droit, Pourfendeur de la Bête, ainsi qu'une dette censée être réglée depuis bien trop longtemps.

Sur cette route se trouveront les déesses de Maraketh qu'il ne nous faudra pas sous-estimer, d'autant plus qu'elles ne verront pas notre entreprise d'un bon œil. Malgré cela, il me faut pénétrer coûte que coûte dans le corps de ma Bête adorée que tu as si aveuglément détruite pour en extraire notre lueur d'espoir.

Il n'existe aucune prophétie ni aucun présage, aucune épopée ni allégorie pouvant garantir ta survie dans ce grand périple qui nous attend. Et n'oublie surtout pas que malgré les apparences, tu demeures certainement, irrévocablement mortel.}{Le soleil et la lune s'en retournent à leur place légitime, dégageant enfin notre chemin. Hautevoie est tout droit, Pourfendeur de la Bête, ainsi qu'une dette censée être réglée depuis bien trop longtemps.

Sur cette route se trouveront les déesses de Maraketh qu'il ne nous faudra pas sous-estimer, d'autant plus qu'elles ne verront pas notre entreprise d'un bon œil. Malgré cela, il me faut pénétrer coûte que coûte dans le corps de ma Bête adorée que tu as si aveuglément détruite pour en extraire notre lueur d'espoir.

Il n'existe aucune prophétie ni aucun présage, aucune épopée ni allégorie pouvant garantir ta survie dans ce grand périple qui nous attend. Et n'oublie surtout pas que malgré les apparences, tu demeures certainement, irrévocablement mortelle.}
SinBeastQuestLa Braise noire demeure enfouie au cœur de la chair de ma Bête disparue. Maintenant que la plupart des tunnels de Hautevoie se sont effondrés, nous devons nous creuser un autre chemin à l'intérieur. Je suis parvenu à détecter un point faible dans le flanc de la Bête, une ancienne blessure administrée par le trop ambitieux Vaal, Doryani.

La plaie s'est cicatrisée en une épaisse membrane, mais il nous serait possible de dissoudre cette dernière et de pénétrer à l'intérieur avec la décoction appropriée. Par contre, j'aurai besoin de deux ingrédients d'une extrême rareté pour la préparer.

En effet, notre concoction visqueuse requiert de l'Acide de basilic, un poison violent que l'on retrouve dans le cœur caustique de la créature du même nom, et de la Poudre trarthienne, une substance explosive souvent utilisée lors de l'extraction des Gemmes de vertu.

Avec ces deux âpres ingrédients en ma possession, je serai en mesure de produire une recette capable de passer à travers la membrane de mon familier en décomposition.
SinBeastClueMaintenant que j'ai les deux ingrédients à ma disposition, je vais pouvoir nous préparer une tasse de ce dont nous avons besoin. Rien d'aussi corrosif n'a jamais existé, à l'exception de l'humour caustique de ma chère Garukhan.

Retrouvons-nous bientôt vers les mares de sang qui entourent la Lésion, et de là nous pourrons nous brûler un chemin dans le Ventre de la Bête.
SinOnAcidL'Acide de basilic dort dans le cœur de ces monstres venimeux, des monstres que je ne peux toutefois blâmer pour leur façon d'être.

Ce sont des créatures tragiques dont l'histoire est plus liée à la mienne que je ne le voudrais. Hélas, la création de la Braise noire a engendré des sous-produits des plus malheureux.

Quoi qu'il en soit, nous n'atteindrons jamais nos objectifs si je perds mon temps à me morfondre sur mes erreurs passées.
SinOnPowder{Tu la trouveras parmi les ruines de la Raffinerie de Hautevoie. La Poudre trarthienne est une version légèrement plus instable de celle que l'on retrouve dans les feux d'artifice et les illuminations de Trarthus. Ce mélange puissant était autrefois utilisé pour creuser les plus épaisses parois rocheuses. Ce composant fournira la force brute à notre mixture.

Il faudra te montrer prudent une fois entré dans la Raffinerie, car le général Adus et l'élite de ses légionnaires y ont trouvé refuge à l'aube du Cataclysme de Malachai. S'ils y sont toujours, ils seront redoutables, parce que la corruption et la mort auront rendu ces hommes encore plus forts qu'ils ne l'étaient lorsqu'ils étaient en vie et en pleine forme.}{Tu la trouveras parmi les ruines de la Raffinerie de Hautevoie. La Poudre trarthienne est une version légèrement plus instable de celle que l'on retrouve dans les feux d'artifice et les illuminations de Trarthus. Ce mélange puissant était autrefois utilisé pour creuser les plus épaisses parois rocheuses. Ce composant fournira la force brute à notre mixture.

Il faudra te montrer prudente une fois entrée dans la Raffinerie, car le général Adus et l'élite de ses légionnaires y ont trouvé refuge à l'aube du Cataclysme de Malachai. S'ils y sont toujours, ils seront redoutables, parce que la corruption et la mort auront rendu ces hommes encore plus forts qu'ils ne l'étaient lorsqu'ils étaient en vie et en pleine forme.}
SinOnGarukhanJe pleure pour ma pauvre Garukhan. Ensemble, nous avons atteint les plus hauts sommets que ce monde avait à offrir.

Hélas, elle a fini par ne plus pouvoir supporter mon cœur lourd. Je savais que son orgueil serait un jour la tempête qui allait balayer ma précieuse humanité ; en vérité, c'est pour Garukhan que j'ai planté la Braise noire dans les profondeurs de Hautevoie.

Quand il nous est impossible de tuer l'amour, il faut savoir l'endormir.
SinOnGarukhanQuestVoyageuse des vents, Garukhan a arpenté le ciel avec orgueil pour lui piller ses secrets. À ses yeux, la sagesse ne pouvait être trouvée que dans l'œil d'un cyclone.

Je te prie de comprendre que Garukhan n'est pas un être maléfique. Il fut un temps où elle était mon amie et ma compagne. Sa beauté me coupait le souffle tout autant que ses aspirations m'inspiraient. Malheureusement, je me vois forcé d'oublier mes sentiments pour le bien de l'humanité.

Au même titre que le vent érode le grès, les puissances que Garukhan a assujetties lui ont rongé l'esprit ; ainsi, ce n'est pas ma déesse que tu t'apprêtes à tuer. À force de me répéter cette phrase, je finirai peut-être par y croire.
SinTakeIngredient{Tu t'en es bien sorti, mais notre concoction requiert l'Acide et la Poudre. Reviens me voir lorsque tu auras trouvé le second partenaire de notre duo corrosif.}{Tu t'en es bien sortie, mais notre concoction requiert l'Acide et la Poudre. Reviens me voir lorsque tu auras trouvé le second partenaire de notre duo corrosif.}
SinTakeIngredientsAinsi donc, mes erreurs ont trouvé leur repos et le puissant général est tombé. Honorons-les tous avec cette décoction…
SinDivineVessel{Viens ici, petit esprit, calme ta rage et unis-toi à cet exilé, apporte-lui ta force lors de son voyage dans les sombres royaumes de ce monde.}{Viens ici, petit esprit, calme ta rage et unis-toi à cette exilée, apporte-lui ta force lors de son voyage dans les sombres royaumes de ce monde.}
SinBeastQuestQuarryLa Braise noire demeure enfouie au cœur de la chair de ma Bête disparue. Maintenant que la plupart des tunnels de Hautevoie se sont effondrés, nous devons nous creuser un autre chemin à l'intérieur. Devant nous se trouve un point faible dans le flanc de la Bête, une ancienne blessure administrée par le trop ambitieux Vaal, Doryani.

La plaie s'est cicatrisée en une épaisse membrane, mais il nous serait possible de dissoudre cette dernière et de pénétrer à l'intérieur avec la décoction appropriée. Par contre, j'aurai besoin de deux ingrédients d'une extrême rareté pour la préparer.

En effet, notre concoction visqueuse requiert de l'Acide de basilic, un poison violent que l'on retrouve dans le cœur caustique de la créature du même nom, et de la Poudre trarthienne, une substance explosive souvent utilisée lors de l'extraction des Gemmes de vertu.

Avec ces deux âpres ingrédients en ma possession, je serai en mesure de produire une recette capable de passer à travers la membrane de mon familier en décomposition.
SinEnterBeastNous voici donc arrivés parmi les restes coagulés de ma création… Ironique n'est-ce pas ? Il fut un temps où je plaçais ma Bête sur le piédestal de mon orgueil et de ma joie, et maintenant je t'envoie perforer la carapace de son cœur encrassé.

Je nous ai concocté une potion avec les ingrédients de notre récolte. Je vais l'appliquer sur la membrane affaiblie et te retrouverai dans le cœur noir, où nous pourrons poursuivre notre dessein.
SinOnSouls{Individuellement, ces âmes que nous transportons n'ont aucune chance de fournir la charge de puissance nécessaire à l'accouchement de notre Braise noire.

Mais une fois réunies… Ces âmes vont changer, elles vont s'entremêler pour ne devenir qu'une seule créature débordante d'animosité. Cette union impie va exciter la Bête et, ainsi, faire sortir la Braise noire de son ventre en décomposition.

Prépare-toi bien, cher ami, car une fois que le bouchon aura sauté de la bouteille, le monde entier sera transformé.}{Individuellement, ces âmes que nous transportons n'ont aucune chance de fournir la charge de puissance nécessaire à l'accouchement de notre Braise noire.

Mais une fois réunies… Ces âmes vont changer, elles vont s'entremêler pour ne devenir qu'une seule créature débordante d'animosité. Cette union impie va exciter la Bête et, ainsi, faire sortir la Braise noire de son ventre en décomposition.

Prépare-toi bien, chère amie, car une fois que le bouchon aura sauté de la bouteille, le monde entier sera transformé.}
SinOnDarkEmberLa Braise est une graine... le noyau noir du cœur de la Bête. C'est l'essence pure et non diluée de la corruption. Tout ce que mon familier a été, toute sa puissance, tous les effets abrutissants qu'il a pu avoir sur nous autres dieux... Tout cela réside au cœur de la Braise noire.

Grâce à elle nous pourrons détruire Kitava. Le dieu autrefois affamé se remplira la panse et sombrera dans le néant. Kitava tombera, et la Braise se dispersera alors comme un simple nuage de cendres sur les toits pavés d'Oriath.
SinOnCataclysm{Cela n'aurait jamais dû se passer ainsi…

Ma Bête avait été conçue pour être belle, pour devenir le joyau de la couronne ornant la tête de l'humanité. Je… Je voulais donner à votre espèce la chance de connaître enfin la paix, la chance de jouer sur la scène principale de l'existence. La chance de ne plus servir de pions à un panthéon de dieux mesquins et pathétiques...

Elle n'a fait que se défendre. En cela, il faut blâmer le cœur atrophié de ceux qui ont trahi leur propre humanité.

Même moi, je n'ai pu anticiper la série de cataclysmes qui allaient frapper Wraeclast par la faute de mon familier. L'Empire éternel, l'Empire vaal... Que des champs de ruines qui noircissent les pages de l'Histoire. Sans compter tous les autres... Jetés aux quatre vents des âges.

J'ai du sang sur les mains, exilé, le sang de millions d'innocents, et j'ai beau essayer, il m'est impossible de le laver.}{Cela n'aurait jamais dû se passer ainsi…

Ma Bête avait été conçue pour être belle, pour devenir le joyau de la couronne ornant la tête de l'humanité. Je… Je voulais donner à votre espèce la chance de connaître enfin la paix, la chance de jouer sur la scène principale de l'existence. La chance de ne plus servir de pions à un panthéon de dieux mesquins et pathétiques...

Elle n'a fait que se défendre. En cela, il faut blâmer le cœur atrophié de ceux qui ont trahi leur propre humanité.

Même moi, je n'ai pu anticiper la série de cataclysmes qui allaient frapper Wraeclast par la faute de mon familier. L'Empire éternel, l'Empire vaal... Que des champs de ruines qui noircissent les pages de l'Histoire. Sans compter tous les autres... Jetés aux quatre vents des âges.

J'ai du sang sur les mains, exilée, le sang de millions d'innocents, et j'ai beau essayer, il m'est impossible de le laver.}
SinGarukhanRewardLes horreurs que nous avons apportées me font honte. Garukhan était… compliquée, mais elle était aussi têtue, et jamais elle n'aurait envisagé de changer sa façon d'être.

Nous avons opté pour l'inhumation céleste ; c'est le mieux que nous pouvions faire. Même à l'époque, sa vanité n'avait pas de limites. C'est son ambition qui l'a corrompue, malgré tous mes avertissements.

Vois maintenant où ton ambition t'a amenée, mon amour...
SinShakariQuest{Quelque part à l'est du désert maraketh se trouve une Oasis dont les eaux sont protégées des regards indiscrets par une tempête surnaturelle. Celui qui est assez fou pour s'y aventurer risque de voir le sable lui arracher la peau. Et pourtant, j'ai bien peur que tu sois obligé de pénétrer son voile sombre.

La déesse Shakari se cache dans ce blizzard doré, rongée par la vengeance tandis qu'elle ressuscite ses troupes afin de reconstruire son armée — une armée qui a déjà menacé de secouer les fondations même de cette contrée.

Si jamais elle parvenait à reconstituer ses légions, Maraketh serait alors condamné à souffrir de la cruauté de son règne égoïste. Pour l'instant, la tempête est impénétrable même pour moi, mais il doit y avoir un moyen d'y entrer.

Les habitants de Hautevoie connaissent bien le désert et son climat rude. L'un d'entre eux connaît peut-être une façon de disperser cette tempête.}{Quelque part à l'est du désert maraketh se trouve une Oasis dont les eaux sont protégées des regards indiscrets par une tempête surnaturelle. Celui qui est assez fou pour s'y aventurer risque de voir le sable lui arracher la peau. Et pourtant, j'ai bien peur que tu sois obligée de pénétrer son voile sombre.

La déesse Shakari se cache dans ce blizzard doré, rongée par la vengeance tandis qu'elle ressuscite ses troupes afin de reconstruire son armée — une armée qui a déjà menacé de secouer les fondations même de cette contrée.

Si jamais elle parvenait à reconstituer ses légions, Maraketh serait alors condamné à souffrir de la cruauté de son règne égoïste. Pour l'instant, la tempête est impénétrable même pour moi, mais il doit y avoir un moyen d'y entrer.

Les habitants de Hautevoie connaissent bien le désert et son climat rude. L'un d'entre eux connaît peut-être une façon de disperser cette tempête.}
SinShakariRewardLe cœur sensible d'une mère finit toujours par saigner sur les rêves de sa fille. Autrefois une beauté qui embrasait le cœur des hommes comme des femmes, Shakari a vu sa splendeur se muer en désir… d'obtenir le pouvoir de sa mère aérienne.

Par le passé, ma fille est allée chercher ce pouvoir dans les grandes dunes du désert. Grâce à sa détermination caractéristique, elle a fini par le trouver, et il l'a transformé en cette créature tordue que tu as si miséricordieusement abattue.

L'agonie et la honte l'ont poussée à se monter une armée dans ces terres à la chaleur étouffante, et elle serait très certainement parvenue à conquérir le ciel lui-même si la Bête ne l'avait pas endormie dans les limbes paisibles. Et maintenant, elle est à nouveau comme un nourrisson dans son berceau, pour l'éternité.
SinOnShakariCe n'est pas quelque chose dont je parle souvent, mais cette déesse, cette créature, a autrefois été la chair de ma chair et le sang de mon sang, car un jour je suis monté jusque dans les nuages pour tomber dans les bras de leur reine, la magnifique Garukhan.

Si tu crois que le mariage entre mortels est compliqué, imagine celui qui unit des immortels. C'est pourquoi nous avons fini par emprunter des chemins divergents, mais pas avant que ma petite Reine des sables ne naisse dans ce monde d'horreurs et de saletés.

Maintenant, tu saisis l'ampleur de mes souffrances pour le bien de l'humanité, en me voyant mettre ma propre fille sur l'autel sacrificiel.
SinTrioRelease{Quelque chose ne va pas. Oui, on dirait que notre vieil ami Malachai avait un dernier tour dans son sac. Une blessure thaumaturgique infligée dans les cœurs de ma précieuse Bête.

Cela complique les choses, mais pas au point de nous rendre incapables d'agir.

Exilé, écoute-moi bien. Je suis sur le point de libérer les âmes de notre trio impie de leur décanteur.

Leur colère va relâcher plus de puissance que tu n'en as jamais vu auparavant. Il te faudra les détruire l'une après l'autre afin de fusionner leurs restes dans quelque chose d'assez volatile pour attirer la Braise noire hors de son nid.

Tiens-toi prêt.}{Quelque chose ne va pas. Oui, on dirait que notre vieil ami Malachai avait un dernier tour dans son sac. Une blessure thaumaturgique infligée dans les cœurs de ma précieuse Bête.

Cela complique les choses, mais pas au point de nous rendre incapables d'agir.

Exilée, écoute-moi bien. Je suis sur le point de libérer les âmes de notre trio impie de leur décanteur.

Leur colère va relâcher plus de puissance que tu n'en as jamais vu auparavant. Il te faudra les détruire l'une après l'autre afin de fusionner leurs restes dans quelque chose d'assez volatile pour attirer la Braise noire hors de son nid.

Tiens-toi prête.}
SinOnHeartPortalsLes âmes de ces trois-là continuent de nous surprendre ! Vite, les cœurs sont devenus des portails. Entres-y et termine ta mission, bien que je ne sache pas exactement ce que tu trouveras de l'autre côté.
SinOnTrioEnfin, notre trio se fusionne pour devenir un seul esprit infâme. Détruis cette créature des ténèbres et débarrasse-nous de cet endroit !
InnocenceTransformInnocence : Je me sens renaître ! Un dieu nouveau dans une contrée bouleversée…

Péché : Mon frère ! Tu as vu des jours meilleurs, j'en suis sûr, mais tu dois te ressaisir. Nous avons une tâche à accomplir. Si tu souhaites racheter tes erreurs du passé, aide-moi sur-le-champ, comme je te l'avais demandé lors des premiers jours de l'humanité. Fais-le pour moi, et je considèrerai notre querelle comme étant terminée.
SinInnocenceReconciliation{Péché : Innocence, tu t'es ouvert les yeux, n'est-ce pas ?

Innocence : Petit frère… Je t'en prie, pardonne-moi. C'est comme si j'avais fait le plus horrible des cauchemars… Et maintenant, enfin, la brume du sommeil se dissipe. Tout est clair, à présent. Oh ! Par les dieux, pardonne-moi...

Péché : C'était aussi vrai à l'époque que ça l'est aujourd'hui : toi et moi sommes façonnés de la même chair, nous sommes sortis du même ventre. Tu demandes mon pardon ; je te l'accorde sans hésitation.

Innocence : Mais toutes ces choses atroces que j'ai commises... Les millions de gens que j'ai massacrés...

Péché : Nous y reviendrons plus tard, mais pour l'heure, ton peuple a besoin de toi. Oriath a besoin de toi...

Innocence : ...Non. Je ne peux rester ici parmi ces ruines, parmi tous ces cadavres qui gisent là par ma faute... Ce peuple, c'est de toi et de ton héros dont il a besoin — pas de moi.

Péché : Alors que comptes-tu faire ? Où veux-tu aller ?

Innocence : Je choisis l'isolement. Je partirai au sud, aussi loin au sud qu'une enveloppe charnelle comme celle-ci peut le supporter. Je dois m'exiler pour réfléchir et trouver la rédemption, si toutefois ma conscience me juge digne d'un tel présent.

Péché : Tu irais chercher l'absolution dans les glaces du bout du monde ?

Innocence : Si tu me le permets, oui.

Péché : Alors, pars. Pars en quête de ce que tu désires si ardemment. Effectue un pèlerinage pour retrouver qui tu es. Suis ton propre chemin, mon frère, mais reviens parmi nous un jour.

Innocence : Merci, mon frère.}{Péché : Innocence, tu t'es ouvert les yeux, n'est-ce pas ?

Innocence : Petit frère… Je t'en prie, pardonne-moi. C'est comme si j'avais fait le plus horrible des cauchemars… Et maintenant, enfin, la brume du sommeil se dissipe. Tout est clair, à présent. Oh ! Par les dieux, pardonne-moi...

Péché : C'était aussi vrai à l'époque que ça l'est aujourd'hui : toi et moi sommes façonnés de la même chair, nous sommes sortis du même ventre. Tu demandes mon pardon 
SinOnLillyLilly Roth est une noble… hum, comment dit-on… « friponne » ?

J'ai été témoin de l'ascension et de la chute de nombreux hommes et de nombreuses femmes à travers les âges, et Lilly est en voie de devenir parmi les meilleurs d'entre eux. Je pressens qu'un jour on chantera son nom dans toutes les tavernes du monde.

Je ne dois pas oublier de demeurer dans ses bonnes grâces maintenant qu'elle peut me voir. La belle princesse pirate pourchassant le grand dieu Péché de par le monde ferait une histoire extraordinaire, j'en suis sûr, mais une histoire que je préfèrerais voir rester dans les pages des livres de fiction.
SinIntroA10{Cela fait plaisir de voir que tu as survécu, mon ami, mais il faut dire que tu avais déjà affronté bien pire — l'écume d'un océan en furie ne doit pas représenter un trop danger pour toi !

Oriath est devenue une nécropole infestée par les serviteurs misérables de Kitava pendant notre absence. La situation est bien plus désastreuse que je ne l'avais anticipé.

Nous devons savoir précisément à quoi nous avons affaire avant d'agir. Je t'envoie en tant qu'éclaireur, exilé, le seul qui soit capable de se déplacer parmi les ombres difformes de ce cauchemar. Il te faut à tout prix trouver où se cache Kitava, car c'est à ce moment seulement que nous pourrons lui porter le coup de grâce.}{Cela fait plaisir de voir que tu as survécu, mon amie, mais il faut dire que tu avais déjà affronté bien pire — l'écume d'un océan en furie ne doit pas représenter un trop danger pour toi !

Oriath est devenue une nécropole infestée par les serviteurs misérables de Kitava pendant notre absence. La situation est bien plus désastreuse que je ne l'avais anticipé.

Nous devons savoir précisément à quoi nous avons affaire avant d'agir. Je t'envoie en tant qu'éclaireuse, exilée, la seule qui soit capable de se déplacer parmi les ombres difformes de ce cauchemar. Il te faut à tout prix trouver où se cache Kitava, car c'est à ce moment seulement que nous pourrons lui porter le coup de grâce.}
SinOnBannon{Avant que nous n'allions plus loin, il faut que je t'avoue quelque chose. Bannon ne souhaite pas que j'en parle puisqu'il a déjà donné son accord pour le sacrifice, pourtant je sens que tu devrais savoir…

Une fois que nous aurons invoqué Innocence, que nous l'aurons extirpé de son cocon enfoui au sein de Bannon, celui-ci cessera d'exister. Il ne restera plus que le dieu.

Est-ce que tu comprends ce que cela signifie, exilé ? Si nous poursuivons dans cette voie, Bannon mourra... dans des souffrances atroces — la pureté le brûlera de l'intérieur. Comme je l'ai déjà dit, Bannon a accepté de sacrifier sa vie pour cette cause, alors tu devrais lui faire tes adieux avant que nous ne franchissions le point de non-retour...}{Avant que nous n'allions plus loin, il faut que je t'avoue quelque chose. Bannon ne souhaite pas que j'en parle puisqu'il a déjà donné son accord pour le sacrifice, pourtant je sens que tu devrais savoir…

Une fois que nous aurons invoqué Innocence, que nous l'aurons extirpé de son cocon enfoui au sein de Bannon, celui-ci cessera d'exister. Il ne restera plus que le dieu.

Est-ce que tu comprends ce que cela signifie, exilée ? Si nous poursuivons dans cette voie, Bannon mourra... dans des souffrances atroces — la pureté le brûlera de l'intérieur. Comme je l'ai déjà dit, Bannon a accepté de sacrifier sa vie pour cette cause, alors tu devrais lui faire tes adieux avant que nous ne franchissions le point de non-retour...}
SinOnKitavaVoilà bien ce que je craignais. La puissance de Kitava a atteint un niveau insurmontable en notre absence, et ses Cornes nous bloquent l'accès à son râtelier. De toute évidence, le dieu affamé est devenu difficile quant à la nourriture qui doit maintenant atterrir dans sa gorge en pleine expansion...

C'est cette puissance qui m'inquiète. J'ai parlé avec notre ami Bannon ci-présent, l'hôte volontaire de mon frère malavisé. Je savais que nous allions tôt ou tard avoir besoin des services d'Innocence, mais j'espérais que ça ne soit pas aussi tôt. Il semble cependant que nous n'ayons guère le choix.

Nous devons invoquer mon frère endormi à l'intérieur de Bannon, car seule sa pureté pourra venir à bout de la corruption monumentale des Cornes de Kitava.
SinOnDarkEmberA10N'aie crainte, la Braise noire est toujours en ma possession, et elle le demeurera jusqu'à notre ultime confrontation avec Kitava.

Ce carnivore blasphématoire tombera comme un arbre scié dans la plus sombre des forêts, et nous le regarderons brûler tandis qu'Oriath et le reste du monde pousseront un soupir de soulagement.
SinPreKitavaFight{L'heure est arrivée. Il est temps de mettre fin au règne de Kitava. Va, exilé ; ensemble, nous sauverons l'humanité tout entière !}{L'heure est arrivée. Il est temps de mettre fin au règne de Kitava. Va, exilée ; ensemble, nous sauverons l'humanité tout entière !}
SinKitavaFightIntroJe vais t'anéantir !
SinKitavaDeathQu'un nouveau jour se lève !
SinOnKitavaDead{C'est terminé… Nous sortons victorieux… C'était peine perdue, ça l'a toujours été ; et pourtant, ton courage nous a permis de traverser cette épreuve.

Je te félicite, mon ami. Ta patrie a beau t'avoir contraint à l'exil, sache que tu auras toujours ta place à ma table. Tu as donné à l'humanité la chance de pouvoir se battre. Bien que les ténèbres recouvrent encore ces contrées, il existe maintenant un rayon de lumière pour la transpercer. Tu as contrecarré l'appétit insatiable de Kitava, et pour cela, jamais plus tu ne seras un exilé ! Non, à présent, tu es un héros dont les prouesses méritent d'être chantées. Que ta légende perdure pour les siècles à venir.

Viens, allons rejoindre les autres, ils auront besoin d'autant de bras que possible pour nettoyer cette cité...}{C'est terminé… Nous sortons victorieux… C'était peine perdue, ça l'a toujours été ; et pourtant, ton courage nous a permis de traverser cette épreuve

Je te félicite, mon amie. Ta patrie a beau t'avoir contraint à l'exil, sache que tu auras toujours ta place à ma table. Tu as donné à l'humanité la chance de pouvoir se battre. Bien que les ténèbres recouvrent encore ces contrées, il existe maintenant un rayon de lumière pour la transpercer. Tu as contrecarré l'appétit insatiable de Kitava, et pour cela, jamais plus tu ne seras une exilée ! Non, à présent, tu es une véritable héroïne dont les prouesses méritent d'être chantées. Que ta légende perdure pour les siècles à venir.

Viens, allons rejoindre les autres, ils auront besoin d'autant de bras que possible pour nettoyer cette cité...}
SinOnGodsDeadMa propre présence mise à part, je ne sens plus les vibrations d'aucun autre dieu. Peut-être y en a-t-il encore de cachés quelque part ; quoi qu'il en soit, pour l'heure, Wraeclast peut reprendre son souffle.

Cependant, nous devons à présent porter notre attention sur Kitava, qui se gorge des pauvres âmes prisonnières à Oriath. Maintenant que tu t'es abreuvé des miens, leur essence divine coule dans tes veines dans l'attente d'être expurgée sur une victime choisie. Nous ne pouvons qu'espérer qu'elle soit assez puissante pour affronter ce dieu démoniaque.
SinFinisher1_InnocenceInnocence !
SinFinisher2_InnocenceJe ne sauverai que toi, et seulement toi.
SinFinisher1_TukohamaTukohama !
SinFinisher2_TukohamaLa terre ne veut plus de ton sang.
SinFinisher1_AbberathAbberath !
SinFinisher2_AbberathTa soif est enfin étanchée.
SinFinisher1_RyslathaRyslatha !
SinFinisher2_RyslathaRends cette terre à la volonté de ses véritables enfants.
SinFinisher1_BrineKingTsoagoth !
SinFinisher2_BrineKingDu bourbier de l'océan il est né, dans la mort, de ses noirs désirs il est lavé.
SinFinisher1_RalakeshRalakesh !
SinFinisher2_RalakeshDétournez le visage du tyran et le royaume disparaît dans le néant.
SinFinisher1_GruthkulGruthkul !
SinFinisher2_GruthkulEt c'est ainsi que je te libère de la rage maternelle.
SinFinisher1_ArakaaliArakaali !
SinFinisher2_ArakaaliLa mort est le véritable apogée de la lubricité pervertie.
SinFinisher1_YugulYugul !
SinFinisher2_YugulDans la mort, les miroirs volent en éclats.
SinFinisher1_SolarisLunarisSolaris ! Lunaris !
SinFinisher2_SolarisLunarisÉclipsez-vous, orgueil de glace et rage en flammes, et poursuivez votre cours jusqu'à disparaître de l'ère des hommes.
SinFinisher1_ShakariMa fille !
SinFinisher2_ShakariRepose-toi, mon enfant. Sois libérée des tourments de l'immortalité.
SinFinisher1_GarukhanMon amour…
SinFinisher2_GarukhanTu étais trop belle pour ce monde de laideur. Je te retrouverai dans le prochain.
S02
S09a_01
S09a_02
S09a_03
S09b_01
S09b_02
S09b_03
S09c_01
S09c_02
S09c_03
S09d_01
S09d_02
S09d_03
S109
S10a_01
S10a_02
S10b_01
S10b_02
S10b_03
S10c_01
S10c_02
S111a
S111b
S111c
S112a
S112b
S112c
S113a
S113b
S19b_01
S19b_01_Alt
S19b_02
S19b_03
S19b_04
S25
S45
S46
S47a
S47b
S48
S55
S56
S57a
S57b
S58
S63
S64
S65a
S65b
S66
S78
S80
S81a
S81b
S82
S97